Supporters OL
Il n'y aura pas de supporters de l'OL à Geoffroy-Guichard | Jean Francois SOUCHET/PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Les supporters lyonnais interdits de déplacement pour le derby à Saint-Etienne

Publié le , modifié le

Les supporters de Lyon sont interdits de tout déplacement à Saint-Etienne dimanche à l'occasion du derby qui se jouera en clôture de la 21e journée de Ligue 1, selon un décret du ministère de l'Intérieur publié samedi au Journal Officiel.

"Le dimanche 17 janvier 2016, de zéro heure à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l'Olympique Lyonnais, ou se comportant comme tel, est interdit entre les communes du département du Rhône, d'une part, et, d'autre part, la commune de Saint-Etienne (Loire)", annonce le décret. "Un très fort antagonisme oppose de longue date les supporters des clubs de Lyon et de Saint-Etienne (et) se traduit régulièrement par des affrontements violents lors et en marge des rencontres entre les deux équipes", explique le ministère, qui évoque "un risque réel et sérieux" d'incidents entre supporters "animés d'un désir de revanche" en raison des nombreux précédents.

L'Intérieur rappelle que les forces de l'ordre "sont particulièrement mobilisées pour faire face à la menace" terroriste et "qu'elles ne sauraient être détournées de cette mission prioritaire pour répondre à des débordements liés au comportement de supporters dans le cadre de rencontres sportives". La rivalité entre les supporters des deux clubs, distants d'une soixantaine de kilomètres, est une des plus vives du football français. Dernièrement, neuf ultras de Saint-Etienne ont été condamnés à des peines allant d'un an de prison (dont huit mois avec sursis) à trois ans de prison (dont six mois avec sursis) et à des interdictions de stades pour avoir saccagé le mariage d'un homme qu'ils pensaient être un ancien membre du club de supporters stéphanois des Magic Fans ayant ensuite rejoint un groupe ultra lyonnais.

AFP