Des fumigènes dans les tribunes du Parc des Princes
Des fumigènes dans les tribunes du Parc des Princes | Martin BUREAU / AFP

Les supporters d'Auteuil vont manquer à Emery

Publié le , modifié le

"Demain, c'est sûr que les supporters vont manquer dans le stade", a regretté l'entraîneur du Paris SG Unai Emery, interrogé mardi sur la suspension de la tribune Auteuil du Parc des Princes, celle des ultras du PSG, pour la réception de Troyes mercredi en Ligue 1.

"L'ambiance au Parc des Princes est une grande ambiance avec les supporters", a exposé l'entraîneur basque. "Lors du dernier match, un de mes amis est venu et la chose qu'il a le plus regardée, c'était la grande ambiance dans le stade, les supporters qui ont profité du match et du bon jeu de l'équipe." Le PSG a été sanctionné d'un match à huis clos partiel pesant sur la tribune Auteuil, celle qui accueille depuis octobre 2016 les supporters ultras du club, par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP). Cette décision, au sujet de laquelle le PSG a fait appel, a fait suite aux nombreux engins pyrotechniques utilisés dans cette tribune lors de la réception de Nice fin octobre pour célébrer le 10e anniversaire de la "K-Soce Team", une des principales composantes du Collectif ultras Paris (CUP). "Demain, c'est sûr que les supporters vont manquer dans le stade et nous ne voulons pas plus (de matches sans supporters) dans le futur", a encore expliqué Unai Emery.

AFP