PSG - Ménez
Le joueur du PSG Jérémy Ménez en discussion avec son coéquipier Blaise Matuidi | AFP - FRANCK FIFE

Les scénarios favorables au PSG

Publié le , modifié le

En gagnant face à Evian sur sa pelouse en match décalé de la 34e journée, le PSG est plus proche que jamais de son deuxième titre de champion de France d'affilée. Voici les scénarios qui sacreraient le club de la capitale dès samedi ou dimanche.

Paris est champion samedi

Le PSG vainqueur face à Evian mercredi soir, s'est offert le droit de rêver à un sacre dès ce week-end. Il n'aura peut-être même pas besoin de jouer pour remporter la quatrième couronne nationale de son histoire. Monaco, son principal rival cette saison, pourrait lui faire un joli cadeau en s'inclinant à Ajaccio samedi après-midi (17h). Si les Monégasques  subissaient leur cinquième défaite de la saison, le PSG, avec 10 points d'avance sur l'ASM à qui il ne resterait que trois matches à jouer en Ligue 1, serait champion quelque soit son résultat dimanche à Sochaux.

Paris est champion dimanche

Un match nul face à Sochaux peut suffire au PSG pour soulever l'Hexagoal. Si Monaco, qui reste sur trois succès consécutifs en Ligue 1, venait à perdre deux points sur la pelouse de la lanterne rouge, le PSG pourrait se contenter de partager les points avec Sochaux, premier relégable, qui lutte pour son maintien. Le PSG aurait, au soir de cette 35e journée, toujours 10 points d'avance, et serait donc sacré. Pour rappel, le PSG avait dominé 5-0 les Doubistes au Parc lors de la 17e journée.

Autre cas de figure, Monaco l'emporte à Ajaccio et signe son 4e succès d'affilée en Ligue 1. Le PSG serait alors dans l'obligation de l'emporter face à Sochaux. Un scénario qui ne doit pas forcément plaire à l'équipe d'Hervé Renard qui est à la recherche de points pour se maintenir. Affronter des Parisiens venant en conquérant pour être sacré serait un défi immense pour les coéquipiers de Sébastien Corchia. Toutefois, vu l'état d'esprit affiché par le PSG contre Evian, ce scénario n'est pas forcément du tout-cuit pour le champion sortant. Quoiqu'il en soit, ce 26e succès de la saison du PSG serait celui qui le sacrerait puisqu'il garderait 10 points d'avance sur Monaco. Le club de la capitale serait alors champion une journée plus tôt que la saison dernière (36e journée après une victoire face à Lyon).

Paris doit patienter

Si Monaco l'emporte en Corse et que le PSG ne ramène pas trois points de son déplacement à Sochaux, les hommes de Laurent Blanc devront encore patienter jusqu'à la 36e journée et la réception de Rennes au Parc des Princes pour crier victoire. Là aussi, le suspense sera entier jusqu'au mercredi 7 mai jour où Monégasques et Parisiens affronteront, en décalé, les finalistes de la Coupe de France, respectivement Guingamp et Rennes.