Rybolovlev
L'AS Monaco dans la tourmente | AFP

La LFP et la FFF vont enquêter sur le recrutement de joueurs mineurs à Monaco

Publié le , modifié le

Les Football Leaks continuent à dévoiler des secrets des clubs de football professionnels. Après le PSG la semaine dernière, c'est l'AS Monaco qui fait l'objet des investigations, révélées par Médiapart après que Der Spiegel ait obtenu des documents. Le club du Rocher contournerait ainsi la réglementation sur les joueurs mineurs pour les convaincre de venir dans le club monégasque. Des primes, des rémunérations ou des emplois aux parents, des commissions d'agents versées indirectement, les pratiques seraient variées pour s'assurer le recrutement des jeunes à fort potentiel. Dans la foulée, la Fédération française de football (FFF) et la Ligue (LFP) ont annoncé l'ouverture d'une enquête.

Une semaine après l'inculpation de son président Dmitri Rybolovlev dans une autre affaire, l'AS Monaco va être certainement bousculée par les révélations de Mediapart. Alors que le club est au plus mal sur le terrain, les Football Leaks font état de pratiques qui seraient illégales au sein du club.

Mediapart cite notamment des mails internes au club, envoyés en en 2017, évoquant des gratifications à la famille d'un jeune joueur de 12 ans, alors qu'un joueur ne peut pas signer de contrat aspirant ou apprenti avant 15 ans. Dans d'autres mails de la même époque, un cadre demande s'il doit faire "un versement de 15 000 euros prévu pour la famille" d'un joueur de 14 ans après la signature d'un accord de non-sollicitation. Et les agents de joueurs, qui ne peuvent normalement pas toucher de commission liée à un mineur, parviendraient aussi à contourner les règlements pour percevoir de l'argent. 

La FFF et la LFP réagissent 

Suite à ces révélations, les instances du football français, la Ligue (LFP) et la Fédération (FFF), ont annoncé qu'une enquête allait être ouverte afin de mettre en lumière les ingérences rapportés pas Mediapart et Der Spiegel. La Commission Fédérale du Statut du Joueur Elite de la FFF et la Commission Juridique et de la LFP, saisies conjointement, "seront chargées d'enquêter afin de déterminer les éventuelles suites disciplinaires et/ou pénales à donner à ces dossiers", indique le communiqué des deux instances. "Le recrutement de joueurs, a fortiori mineurs, est strictement encadré par la loi et les règlements de la FFF et de la LFP", stipule encore le communiqué. Des révélations qui risquent de ne pas être sans conséquences pour l'ASM. 

francetv sport francetvsport