Eden Hazard
Eden Hazard | AFP - Denis Charlet

Les Dogues s'échappent de la meute

Publié le , modifié le

Vainqueur 3-1 de Caen grâce notamment au 20e but de Moussa Sow, Lille possède désormais 7 longueurs d'avance sur l'OM -qui joue à Lens dimanche- et Rennes, tenu en échec par Auxerre (0-0). Lyon suit à 9 points avant son match à Nice. Le PSG, incapable de battre Lorient (0-0), n'est plus dans la course au titre (à 12 pts). En bas de tableau, Monaco respire après son succès en Avignon. Sochaux a battu Brest in extremis. Nancy-Bordeaux 0-0.

Lille, Sow devant !

C'est le chiffre (ou plutôt le nombre pour faire plaisir à Maître Capello) du jour ! Moussa Sow a inscrit contre Caen (3-1) son 20e but de la saison, une superbe performance pour le buteur lillois qui exploite parfaitement la qualité de jeu du Losc. Capable de marquer des deux pieds et de la tête, le Sénégalais pourrait même en être à quelques réalisations de plus s'il tirait les penalties. Ce qui pourrait arriver bientôt si Cabaye, qui en a manqué un contre les Normands, se voit retirer cet exercice. De son côté, le Caennais Youssef El-Arabi a sauvé l'honneur en inscrivant son 15e but de la saison. Pas mal pour cet attaquant racé suivi par l'OM et le PSG.

Auxerre la poisse

L'AJA n'a pas de chance avec les blessures cette saison. Déjà amputés de nombreux joueurs depuis le mois d'août, les Icaunais ont perdu Grichting et Birsa, contraints de sortir dès la mi-temps à Rennes. Jean Fernandez, contraint de procéder à deux changements à la pause (Hengbart et Sammaritano sont rentrés) se serait bien passé de cette nouvelle déveine par rapport à un effectif limité en quantité. Cela n'a pas empêché le club bourguignon de prendre un point précieux en Bretagne (0-0).

Tous les points valent cher

A l'entame de cette dernière ligne droite de la compétition, les matches deviennent de plus en plus serrés et chaque point compte. Les équipes restent donc prudentes et ne se lâchent pas vraiment. Entre Nancy –candidat au maintien- et Bordeaux (qui espère encore l'Europe), entre Rennes (qui joue le titre sans l'avouer) et Auxerre qui tente de sauver sa place dans l'élite, et entre le Paris-Saint-Germain, qui rêve de Ligue des champions, et Lorient, les duels ont donc été âpres, tendus. Il n'est donc pas très étonnant qu'aucun but ne fût marqué lors de ces rencontres. Paris et Lorient, qui n'ont pas réussi à profiter des cadeaux de l'adversaire (0-0), n'ont d'ailleurs gagné aucun de leurs six derniers matches toutes compétitions confondues. La fin de saison pourrait bien s'avérer morose.

Arles-Avignon égale Ajaccio

Le promu va redescendre à l'étage inférieur, c'est une certitude. Mais il accumule en plus les records négatifs comme celui du plus petit nombre de victoires (une pour l'instant) ou du plus petit nombre de points pris (12). Contre Monaco (0-2), les Provençaux se sont de nouveau montrés incapables de gagner malgré quelques occasions notamment en début de rencontre. Ils prolongent leur série d'insuccès en portant le score à 17 matches. Le record de Bastia (26), qui date de 1986, n'est plus très loin.

Les Lionceaux rugissent

C'est une victoire ultra importante pour le maintien que s'est offert Sochaux contre Brest (2-1). Un succès à l'arraché que Ideye a donné aux siens d'une superbe reprise à bout portant dans les arrêts de jeu. Le Nigerian a rejoint son compère Modibo Maïga au classement des buteurs avec cette 11e réalisation. Cette génération dorée ne restera peut-être pas longtemps dans le Doubs mais elle prouve qu'elle possède un bel avenir. Aux deux buteurs cités, il convient en effet d'ajouter des joueurs comme Kevin Anin, le nouveau Patrick Vieira, Ryad Boudebouz, auteur d'un penalty en début de match, ou encore Mravin Martin, meilleur passeur du championnat avec 10 passes décisives. Sous la férule de Francis Gillot, ils grandissent bien.

Montpellier s'amuse à l'extérieur

Invaincu à l'extérieur depuis le 27 novembre dernier à Marseille (0-4), Montpellier, vainqueur à Toulouse 1-0, profite de ce septième match sans défaite loin de La Mosson pour revenir à quatre points de Paris, cinquième, tandis que Toulouse, après ce quatrième match consécutif sans victoire au Stadium, ne compte plus que cinq points d'avance sur Monaco, premier relégable.

Kombouaré toujours agacé

"Ca ne sert à rien de parler de Ligue des champions si on n'est pas capable de gagner. On a montré des limites. Quand je  parle de limite, c'est aussi par rapport aux choix que j'ai. Guillaume Hoarau s'est fait une entorse. Il va essayer de trottiner dimanche et lundi il fera des examens. On en saura plus. Il s'est mal réceptionné dans un duel aérien. Avec  Luydindula et moi, ce n'est pas simple, mais il a joué. Il n'est pas là car il  n'est pas apte. Ne dites pas qu'il est écarté. Vous croyez que ça m'amuse de me priver de joueurs alors qu'on a des problèmes offensifs ?", a ainsi déclaré l'entraîneur du PSG, après son nouveau match nul face à Lorient (0-0).