Bastia-Ajaccio
Florian Thauvin (Bastia) face à Yohan Poulard (Ajaccio) | AFP - PHILIPPE MARINI

Les deux prochains derbys Bastia-Ajaccio à huis-clos

Publié le , modifié le

Les deux prochains matchs opposant Bastia à Ajaccio se dérouleront à l'extérieur et à huis-clos, a décidé la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel suite aux incidents qui avaient émaillé le derby corse le 2 mars à Furiani, a révélé mardi le Sporting. D'autres cas individuels comme ceux de Chris Mavinga ou encore Anthony Mounier ont été examinés par la Commission.

En margue du cas PSG, la commission de discipline a statué sur d'autres cas et notamment les Corses. Ainsi, le Sporting Club de Bastia et l'AC Ajaccio devront s'affronter l'an prochain à l'extérieur mais également à huis-clos, c'est à dire sans la  présence du moindre spectateur lors des matchs aller et retour", a indiqué le  club bastiais mardi soir sur son site internet, sans faire plus de commentaires.Les incidents du 2 mars en marge de la rencontre entre Bastia et Ajaccio  lors de la 27e journée de L1, qui avaient été mis à l'instruction par la  commission de discipline, avaient été mis jeudi en délibéré.

Ce jour-là, le derby corse avait tourné au désastre, avec des échauffourées entre supporteurs au terme du match remporté par Bastia (1-0), et un pugilat  sur le terrain avec cinq exclusions à la clé. Jérôme Rothen (Bastia) et  Benjamin André (Ajaccio) avaient déjà écopé de 3 matches de suspension chacun.Les deux clubs, qui ont un casier disciplinaire chargé, encouraient jusqu'à  des retraits de points. La commission de discipline avait ainsi déjà suspendu entre le 28 novembre  et le 15 février le stade Armand-Cesari de Bastia, théâtre de nombreux  problèmes de sécurité depuis le début de saison. Ajaccio a pour sa part été pénalisé de 2 points (plus 1 avec sursis) cette  saison en raison des incidents survenus à la fin du match contre Lyon, le 13  mai dernier.

Les autres décisions

LIGUE 1
Deux matches ferme : Chris Mavinga (Rennes)
Deux matches, dont un avec sursis: Anthony Mounier (Montpellier)
Un match ferme : Nemanja Pejcinovic (Nice)
Un match ferme suite à un troisième avertissement: Gregory van Der Wiel  (PSG), François Clerc (Saint-Etienne), Benjamin Nivet (Troyes), Yannick Sagbo  (Evian).
31e journée : Lille - Marseille du 14 avril 2013: audition de Benoît  Cheyrou (Marseille) reportée au jeudi 16 mai
31e journée : Saint-Etienne - Bordeaux 3 mai 2013: Carlos Henrique  (Bordeaux) convoqué le jeudi 30 mai

LIGUE 2
Trois matches ferme : Noui Laïfa (GFC Ajaccio)
Deux matches ferme : Ghislain Gimbert (Laval)
Deux matches dont un avec sursis : Loïc Dufau (GFC Ajaccio)
Deux matches avec sursis: Eric Sikora (Lens)
Un match ferme : Léo Schwechlen (Tours)
Un match ferme suite à un troisième avertissement:  Anthony Gonçalves  (Laval), Marc-André Zoro (Angers), Ladislas Douniama (Guingamp), Loïc Nestor  (Châteauroux), Zakarya Bergdich (Lens), Nicolas Pallois (Niort), Johan Gastien  (Niort).

AFP