Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas | Jean-Pierre Brunet/PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Les clubs de Ligue 1 créent un syndicat

Publié le , modifié le

Un syndicat rassemblant 19 clubs de Ligue 1 a été créé ce mardi. Le président de "Première Ligue" n'est autre que celui de Saint-Etienne, Bernard Caïazzo.

Tous les membres actuels du championnat de Ligue 1 ont adhéré à ce syndicat, à l'exception de Guingamp. Quatre vice-présidents complètent le bureau de ce nouveau syndicat autonome, parmi lesquels les patrons de Lyon, Jean-Michel Aulas, et du  Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaifi. L'objectif est de "représenter les clubs de Ligue 1 et à oeuvrer aux réformes  nécessaires pour assurer le succès du football professionnel français, dans une  période économique très difficile et face à une concurrence européenne  exacerbée", ont-ils transmis dans un communiqué.

La création de cette organisation fait suite au départ, le 11 août dernier, de 18 clubs de l'Union des clubs professionnels de football (UCPF). "La Ligue 1 ne souhaite pas avoir à remettre en cause les principes de solidarité y compris financière avec la Ligue 2, mais veut la liberté de mettre en place les réformes indispensables au développement de notre football pro français", pouvait-on alors lire dans le communiqué signé, entre autres, par Nasser Al-Khelaïfi, Jean-Michel Aulas, Dmitry Rybolovlev (Monaco) et Vincent Labrune (Marseille). Le président de l'UCPF, Jean-Pierre Louvel, s'est d'ailleurs fendu d'une réaction ce mardi : "Je n'en vois pas l'utilité. C'est une  erreur stratégique pour l'avenir des clubs et ça leur donne une mauvaise image. Un problème va se poser à la fin de la saison avec les équipes qui  monteront en L1 et qui décideraient de ne pas adhérer à ce syndicat, et avec  les clubs qui descendront."

Il existe actuellement de très fortes tensions au sein du football français, entre l'affaire des deux montées et relégations, ainsi que la répartition des droits TV entre la Ligue et la Ligue 2.