LFP prétexte
. | JEAN PAUL THOMAS / DPPI Media

Les barrages L1/L2 validés pour la saison 2016-2017

Publié le , modifié le

La disposition concernant l'organisation de barrages pour la montée et la relégation entre Ligue 1 et Ligue 2 a été officiellement actée. Ces barrages, qui opposeront le 18e de L1 au 3e de L2, seront mis en place dès la saison prochaine, a annoncé jeudi le directeur général de la Ligue de football professionnel (LFP), Didier Quillot

"Nous avons voté le système à 2+1, avec match aller sur le terrain du 3e de Ligue 2 et le match retour sur le terrain du 18e de Ligue 1", a expliqué Didier Quillot, à la sortie du Conseil d'administration de la Ligue. Ce système, longtemps utilisé dans le championnat de France, avait été supprimé en 1993. L'AS Cannes était le dernier club en date à avoir accédé à l'élite du foot français de cette manière. 

Impulsée depuis plusieurs mois, cette évolution s'inscrit dans une logique de développement du football, qu'entend porter le nouveau patron exécutif de la LFP. "Il faut grandir sportivement otre footbal, et je pense que de ce point de vue là le système des barrages va apporter un supplément d'attractivité à notre produit football en fin de saison.", avait expliqué Quillot. Ces barrages, dont le but est aussi de proposer deux rencontres alléchantes  ne seront peut-être pas pourtant du goût de tout le monde. Cette solution de compromis s'inscrit toutefois dans une logique de pacification d'un football professionnel longtemps à couteaux tirés, entre la Ligue et la Fédération.

Un compromis de moindre mal

Le 21 mai 2015, la LFP avait en effet déjà voulu réformer le système des promotions/relégations, cette fois en passant de trois à deux le nombre de montées et descentes entre L1 et L2. Le tout, avec l'objectif de prémunir les clubs contre des "accidents industriels". Mais la Fédération avait stigmatisé une mesure prise "sans concertation" et décidé de ne pas suivre la Ligue. Si la décision du nombre de promotions/relégations entre L1 et L2 peut se faire sur décision seule de la LFP, la FFF est en effet décisionnaire concernant les promotions/ relégations entre L2 et National. Or, tout mouvement dans l'élite entraîne aussi un mouvement dans les divisions inférieures. 

Les clubs de L2, s'estimant donc floués (moins de chances de monter dans l'élite, toujours autant de chances de descendre en National), avaient alors protesté contre la mesure, situation qui avait abouti à l'implosion de l'UCPF, syndicat historique des clubs professionnels, et à la création de Première Ligue, syndicat de 19 des clubs de l'élite (sauf Guingamp). Cette fois, la décision se fait dans une atmosphère plus pacifiée: Première Ligue et l'UCPF ont officialisé jeudi leur réconciliation. Reste que la FFF n'a pas encore donné son feu vert pour la mise en place du même système entre Ligue 2 et National.

Christian Grégoire