Les 5 infos à retenir de la troisième journée de Ligue 1

Les 5 infos à retenir de la troisième journée de Ligue 1

Publié le , modifié le

Trois équipes au sommet, un promu qui ne marque pas, une recrue qui affole les compteurs, un bras de fer qui se poursuit, un but de plus de cinquante mètres... Les infos à retenir de la troisième journée de Ligue 1.

Monaco, Saint-Etienne et Paris à 100%

Il faut remonter à 1967 pour voir trois équipes remporter leurs trois premiers matchs de Ligue 1. Cette saison, Monaco, Saint-Etienne et Paris ont fait carton plein, dans des styles bien différents. Les Verts sont la dernière équipe a n'avoir pris aucun but, alors que Paris, avec 11 buts inscrits dont 6 contre Toulouse, est déjà la meilleure attaque du championnat. Malgré les remous d'un mercato compliqué, Monaco garde le rythme et continue de battre des records : les joueurs de Jardim ont gagné 15 matches consécutifs en L1, un de plus que Bordeaux en 2009. Dès vendredi, le sans-faute de l'une de ces équipes prendra fin : Saint-Etienne se rend à Paris pour un premier gros test. 

Neymar enflamme le Parc

Après la découverte de la Ligue 1, la découverte du Parc des Princes s'est plutôt bien passée pour Neymar. Face à Toulouse il a montré toute sa classe et sa capacité à transformer le jeu parisien, plus rythmé, plus direct, plus tranchant. Deux buts, deux passes décisives, un pénalty provoqué : le Brésilien a fait vivre un cauchemar à des Toulousains vaillants qui ont sombré à 11 contre 10. De ce premier match à domicile, on retiendra son entente avec Adrien Rabiot, ses dribbles flamboyants, son corner tendu pour le but de Layvin Kurzawa. Mais le prodige parisien a surtout fait vibrer le stade de plaisir dans les arrêts de jeu, lorsqu'il a rendu fou les défenseurs adverses dans la surface avant de tromper Lafont

Mbappé san​ctionné

L'absence de Kylian Mbappé du groupe monégasque qui s'est rendu à Metz vendredi a beaucoup fait parler. Pour Leonardo Jardim, il s'agissait d'un choix de raison, découlant de la volonté de ne pas prendre "un joueur pas à 100%". Pour tous les observateurs, cette absence était plutôt une nouvelle étape dans le bras de fer qui oppose le jeune attaquant à ses dirigeants, qui refusent de le vendre à Paris. D'après l'Equipe de ce lundi, ce choix d'écarter Mbappé serait même venu sanctionner une altercation qui aurait opposé le joueur à Andrea Raggi à l'entraînement.

Lille patine

Impressionnant lors du premier match face à Nantes (victoire 3-0), déconcertant lors de la rencontre un peu folle face à Strasbourg (défaite 3-0), le Losc a déçu lors de cette troisième journée. Une défaite 2-0 face à Caen et un sacré manque d'idée dans le jeu. L'absence de Thiago Mendes a certes pénalisé les Lillois, mais on sent bien que le fond de jeu voulu par Marcelo Bielsa n'est pas encore en place. La blessure en fin de match de Yassine Benzia, l'un des piliers du coach argentin, risque de pénaliser un peu plus les Nordistes, qui ont pris 3 points et inscrit 3 buts depuis le début de la saison. 

Amiens toujours fanny

Amiens découvre le très haut niveau, et se heurte pour l'instant à un mur. Après les trois premières journées de Ligue 1 de l'histoire du club, les Pïcards n'ont toujours pas inscrit le moindre but. Avec trois défaites, sept buts encaissés dont deux pénaltys, Amiens est lanterne rouge du championnat. Les joueurs de Christophe Pélissier vont devoir réagir rapidement : avec la réception de Nice samedi prochain, il y a un vrai risque de passer la trêve internationale sans le moindre point. 

Bonus : le but de 54m de Nabil Fekir

Youmni Kezzouf @YoumniK