Leproux : "On s'est complètement planté"

Publié le , modifié le

Le président du Paris SG, Robin Leproux, n'a pas mâché ses mots après le naufrage de son équipe à Sochaux (3-1), estimant entre autres vérités que son équipe s'était "complètement plantée", dimanche soir dans le cadre de la 4e journée de Ligue 1.

On vous imagine très touché après cette nouvelle défaite, la troisième de la semaine ?
"C'était un match absolument lamentable, complètement indigne de ce groupe. Il faut que les joueurs comprennent qu'on ne peut pas accepter de refaire une saison de championnat comme celle de l'année dernière ! Il faut absolument se révolter. Ce soir il y a eu une absence complète d'individualités, d'engagements, de duels. On a laissé toute latitude aux joueurs de Sochaux, qui rentraient, percutaient, ça rentrait dans le milieu, ça pouvait écarter... On a pris l'eau de partout !"

Comment expliquez-vous ce manque d'implication en première période ?
"Au moment où on demande autant d'efforts à nos supporteurs il faut que Paris montre un visage plus conquérant. On s'est complètement planté et ça ne peut pas continuer comme ça ! Il faut une remise en question personnelle et collective de tous ceux en charge du sportif. De A à Z. C'est dingue de livrer un match complètement raté comme ce soir. On a déjà vécu l'histoire l'année dernière, on ne va pas la faire deux fois ! Moi je vais parler aux joueurs à froid, il y a des messages précis à faire passer. C'est inacceptable et il faut que ça cesse tout de suite."

Votre entraîneur Antoine Kombouaré réclame l'arrivée d'un nouveau défenseur, où en êtes-vous concernant un éventuel recrutement ?
"Ce soir ce n'est pas un sujet de mercato, d'un joueur de plus ou de moins. Quand on regarde les joueurs sur le terrain vous n'allez pas me dire qu'il n'y a pas de quoi rivaliser, voire battre Sochaux à domicile."

(AFP)