Leonardo David Beckham PSG
Leonardo et David Beckham | MARTIN BUREAU / AFP

Leonardo : "Beckham est un exemple"

Publié le , modifié le

"David Beckham sera une grande surprise pour vous", a auguré à Toulouse, Leonardo , le directeur sportif du Paris SG en évoquant le contrat de la star anglaise recruté pour cinq mois par le leader de la Ligue 1 de football.

Que va pouvoir apporter Beckham à votre équipe déjà solide leader de la  L1 ?
Leonardo: "Les interrogations le concernant sont normales. Avec le départ de sept  joueurs et l'arrivée de deux autres, nous avons un groupe plus réduit (24  joueurs, ndlr) et ce sera un homme important. David Beckham est un exemple, ce n'est pas pour dire, c'est un joueur qui a fait une carrière modèle à tous les  points de vue. Il a un palmarès des plus hauts niveaux".
   
Que peut-il vraiment apporter sur le terrain ?
Leonardo: "Je crois qu'il va être un grande surprise pour vous. Peut-être  n'avez-vous pas suivi le football américain ces dernières années, mais durant  les six années qu'il a joué aux Etats-Unis, il a joué deux fois six mois à  Milan. Il était toujours à un très haut niveau. J'étais son entraîneur, je l'ai  vu chaque jour. C'est ça le plus important chez David Beckham, ce n'est pas sa  notoriété ou ce qui se dit autour de lui. Il a su gérer une situation: il est  marié avec une personne très connue, c'est un couple très connu et il a su  gérer tout ça. Vous connaissez sa prestation sur le terrain. Son  professionnalisme est très connu. Il est très rigoureux avec lui-même. Pour  nous, il est un joueur. On n'est pas là pour rigoler. On n'est pas là pour  faire des photos mais pour gagner des titres, il s'est engagé pour ça,  seulement pour ça".
   
Il y a eu des départs au Paris SG et chez ses concurrents. La Ligue 1 "David Beckham sera une grande surprise  pour vous", a auguré vendredi à Toulouse, Leonardo , le directeur sportif du  Paris SG en évoquant le contrat de la star anglaise recruté pour cinq mois par  le leader de la Ligue 1 de football.s'appauvrit-elle ?
Leonardo: "C'est vrai que la France a été spectatrice ces dernières années, mais  la France est aussi un pays formateur pour des jeunes joueurs. La situation  économique n'est pas unique à la France. Des pays de grande tradition de  football ont des difficultés. Le Paris SG est peut-être un peu hors de cela  comme quelques équipes qui ont investi. Ce sont des cycles et la France va être  un pays de grands joueurs de football".

AFP