Diallo Lorient Lemoine Saint-Etienne
Diallo (Lorient) tente de stopper Lemoine (Saint-Etienne) | FRED TANNEAU / AFP

Lemoine relance St-Etienne

Publié le , modifié le

Dominateur mais en manque totale de réussite, St-Etienne a longtemps buté sur Lorient en match décalé de la 10e journée de Ligue 1. Fabien Lemoine a débloqué son équipe d'une frappe limpide à la 87e minute et Stéphane Ruffier a fait le reste dans les arrêts de jeu. Avec ce 3e succès à l'extérieur de la saison, l'ASSE remonte provisoirement à la 4e place du classement. En revanche, l'absence totale de jeu côté lorientais a de quoi inquiéter.

Quand on ne marque pas, la seule façon de prendre un point, c'est d'accrocher le nul 0-0. Lorient n'en a pas été capable en étant au moins été décisif dans ses trente derniers mètres. Le portier Benjamin Lecomte a longtemps retardé l'échéance mais il a fini par céder. Sans idée et sans aucun génie, les Merlus n'ont été que l'ombre de l'équipe joueuse qui enchantait la L1 par le passé. Ripoll a bien fait entrer Coutadeur à la pause pour mieux tenir le ballon mais le premier tir Merlu n'est intervenu qu'à la 55e minute sur un tir de Jeannot. Les Bretons partaient de loin. De beaucoup trop loin pour espérer mieux qu'un partage des points. De son côté, l'ASSE avait de quoi regretter une première période dominante pendant laquelle Lecomte a fait le show. Le portier lorientais a remis en lumière les carences offensives stéphanoises. De ce point de vue, les Verts ont même été éblouissants…

L'éclair de Le​moine

Le gâchis a commencé dès la 4e minute sur une reprise stoppée par Lecomte. Dans la foulée, malgré un beau mouvement, Monnet-Paquet ne cadrait pas (6e). Les plus beaux ratés étaient pour Corgnet. L'ancien Merlu se trouait seul au 2e poteau (27e) ou tirait sur le gardien (38e). Cette domination verte, Galtier en avait l'habitude. Il manquait toujours le coup d'accélérateur ou le dernier geste pour faire la différence. C'était flagrant sur les coups de pied arrêtés. Le plus dangereux était consécutif à une frappe lointaine de Tabanou dont le rebond manquait de tromper Lecomte (34e). Après la pause, ce n'était pas mieux avec un coup franc de Hamouma dans les gants (50e). La rentrée de Saint-Maximin redonnait un peu de punch aux Verts mais le jeune prodige forézien n'était pas plus efficace dans le dernier geste (76e). Gradel non plus alors qu'il était en position très favorable (78e). Heureusement pour les nerfs de Galtier, "papy" Lemoine était là. Le milieu s'avançait et après deux feintes décochait une frappe au ras du poteau (0-1, 87e). 56 tirs que les Verts essayaient de marquer. Fin de série. Lorient se réveillait enfin mais Stéphane Ruffier préservait l'avantage de son équipe. Ce n'est qu'un petit but mais l'ASSE est sur le bon chemin.

Xavier Richard @littletwitman