Yoann Gourcuff
Yoann Gourcuff sous ses nouvelles couleurs | DAMIEN MEYER / AFP

Le vrai retour de Gourcuff pour relancer Rennes ?

Publié le , modifié le

Le secret est bien gardé, histoire de ne pas lui mettre de pression, mais, un mois après un faux-départ avec Rennes , Yoann Gourcuff pourrait retrouver les pelouses de L1 face à Angers vendredi et tenter enfin de relancer sa carrière.

Et si l'ancien Lyonnais brisait la malédiction? Gourcuff figure en tout cas  parmi les quatre milieux retenus dans un groupe de 19 joueurs rendu public  jeudi et, à moins que l'entraîneur Rolland Courbis décide de retenir le  Portugais Pedro Mendes, un joueur qui n'a jamais évolué en L1, il sera bel et  bien titulaire. Mercredi, le coach avait indiqué se laisser encore "24 heures  de réflexion". Le retour à la compétition de Gourcuff, s'il se confirme, sera  particulièrement scruté, surtout après ses débuts rocambolesques sous le  maillot breton. Longtemps blessé à un pied, Yoann Gourcuff avait brièvement renoué avec la  compétition le 9 janvier, en rentrant à un quart d'heure de la fin du match  contre Lorient (2-2). Mais l'ex-meneur des Bleus s'était blessé (contusions à  la jambe gauche) dans un choc avec un coéquipier, le latéral gauche Cheikh Mbengue, dans les arrêts de jeu. Un épisode de plus dans la carrière en dents de scie d'un joueur bombardé  un peu trop tôt comme le successeur de Zinédine Zidane, mais qui ne s'est  jamais relevé du fiasco de l'équipe de France au Mondial-2010, entre un  transfert en forme d'échec à Lyon (2010-2015) et des soucis physiques en  pagaille.

Le chaînon manquant ?

Depuis ces premiers pas ratés avec Rennes , le cas Gourcuff est devenu  sensible au sein du club et l'objectif est de ne surtout pas braquer les  projecteurs sur un joueur qui préfère l'ombre à la lumière médiatique. "Je ne vois pas de qui vous parlez", a ainsi lancé Courbis en forme de  boutade, interrogé mercredi sur la situation du milieu breton. Sous pression, avec un jeu et des résultats peu rassurants ces dernières  semaines --un nul et deux défaites ayant suivi la victoire initiale face au Gazélec d'Ajaccio (1-0)--, Rolland Courbis n'a pas souhaité s'étendre sur le  sujet, évoquant "des choses plus importantes que sa situation". "Mon souci à moi, c'est de savoir comment on va faire un bon match, avec ou  sans Yoann", a-t-il ajouté. Sur le plan du jeu pur, Yoann Gourcuff pourrait  représenter le fameux chaînon manquant de cette équipe de Rennes , qui court  après un équilibre jamais atteint.

Tout le monde va l'aider

"Yoann peut servir de relayeur, Doucouré aussi aurait pu (NDLR: mais il a  été transféré à Watford en janvier), Quintero aussi... Mais, si je prends la  décision de le faire jouer face à Angers , ce sera à ses dix coéquipiers de  l'aider, pas l'inverse", a insisté Courbis, conscient du chemin à parcourir  pour relancer la carrière de celui que Lyon avait acheté 22 millions d'euros en  2010, pour un rendement bien faible (90 matchs de L1 en cinq saisons). "Il faut qu'il revienne doucement, sans se prendre la tête, et tout ira  bien", a glissé son coéquipier Benjamin André, qui devrait l'épauler au milieu  vendredi. "On est conscient que c'est difficile de reprendre après une telle  absence. On veut le mettre le plus à l'aise possible et, lui, je pense, se sent  bien ici. Je pense qu'il peut vous surprendre".

AFP