Le Tribunal administratif confirme l'interdiction pour Ben Arfa de jouer avec Nice

Le Tribunal administratif confirme l'interdiction pour Ben Arfa de jouer avec Nice

Publié le , modifié le

Saisi en procédure de référé-liberté par l'OGC Nice après la décision défavorable rendue par la FIFA puis suivie par la Ligue concernant la situation de Hatem Ben Arfa interdit de Ligue 1 malgré l'homologation de son contrat de 18 mois avec le club azuréen, le tribunal administratif a statué lundi dans le même sens, rendant de fait caduc le contrat signé entre le joueur et le club. Les deux parties pourraient tenter un dernier coup juridique en saisissant le Conseil d'Etat.

Vendredi dernier, la LFP avait suivi la décision de la FIFA et confirmé qu'à ses yeux le match disputé par Hatem Ben Arfa , l'été dernier, avec les moins de 21 ans de Newcastle était une rencontre officielle. Un joueur ne pouvant pas jouer dans plus de deux clubs au cours d'un même  exercice, le milieu offensif français de 27 ans est interdit de L1, ayant participé à une rencontre avec les jeunes de Newcastle avant d'être prêté à Hull City.

Les dirigeants azuréens, ainsi que Me Jean-Jaques Bertrand, avocat de Ben Arfa, avaient décidé de faire appel, pour entrave au droit du travail auprès du Tribunal. Ils ont désormais la possibilité de contester de nouveau la décision de la LFP concernant l'homologation du contrat de 18 mois de Ben Arfa. Mais ce nouveau recours s'effectuerait alors dans le cadre d'une procédure plus classique et donc plus longue.  

Christian Grégoire