A Nice, Hatem Ben Arfa portera le numéro 4.
A Nice, Hatem Ben Arfa portera le numéro 4. | AFP

Le transfert de Hatem Ben Arfa à Nice empêché par la FIFA, Nice s'en remet à la LFP

Publié le , modifié le

La FIFA a rendu un avis défavorable à la signature de Hatem Ben Arfa à Nice. Dévoilée par Nice Matin, l'information a été confirmée par la Fédération française de football (FFF). La FIFA aurait en effet considéré que le match disputé par l'ancien Lyonnais avec les moins de 21 ans de Newcastle était bien "officiel". Par conséquent, il aurait déjà joué cette saison dans deux clubs, et serait donc empêché d'endosser un troisième maillot, lui qui avait été prêté à Hull City par les Magpies. Dans un communiqué, l'OGCN affirme que le courrier de la FIFA "a un caractère purement informatif" et s'en remet donc aux instances françaises.

"Pour nous, sa qualification ne fait pas de doute." Ce matin, Claude Puel affichait, en conférence de presse, sa confiance quant à la validation par la FIFA du transfert de Hatem Ben Arfa dans son club. "La fédération anglaise a fait passer à la fédération française et à la FIFA un écrit expliquant que le match joué par Hatem ne dépendait pas d'un championnat officiel. Les atouts sont de notre côté, de celui du joueur." Pourtant, selon une source à la FIFA citée par Nice Matin, la Fédération internationale n'aurait pas eu cette lecture et aurait décidé de ne pas valider le contrat du milieu de terrain avec le club de la Côte-d'Azur.

La FFF a confirmé l'avis défavorable donné par la FIFA. L'article 5, alinéa 3 de la réglementation internationale stipule qu'un  footballeur ne peut pas jouer pour plus de deux clubs lors d'une saison  sportive. Interrogé quant à la possibilité par Nice de faire malgré tout homologuer le contrat auprès de la Ligue de football professionnel (LFP), cette source au sein de la FFF a répondu: "C'est à la Ligue de décider, mais je ne vois pas comment." Pourtant, le club niçois ne semble pas résigné. Dans un communiqué publié sur son site internet, les dirigeants précisent que "l'instance internationale attire ensuite l’attention de la FFF sur le fait que son courrier 'a un caractère purement informatif' et 'est par conséquent sans préjudice quelconque'. La décision appartient aux instances françaises."

Mis de côté par Newcastle du temps où Alan Pardew dirigeait encore les Magpies, Hatem Ben Arfa a ensuite été prêté à Hull City. Or, les réglements de la FIFA interdisent à un joueur de jouer dans trois clubs différents dans une saison. Après avoir attendu en vain la lettre de sortie de la Fédération anglaise la semaine dernière afin d'aligner l'ancien Marseillais contre Lorient, Nice va-t-il faire une croix, pure et simple, sur le joueur, alors même que le staff niçois a laissé partir l'attaquant Cvitanich au Mexique lors de ce mercato ?