Le syndicat des arbitres "inquiet"

Publié le , modifié le

Le Syndicat des arbitres de football d'élite (SAFE) a fait part mercredi dans un communiqué de son "inquiétude" en raison des "déviances de comportements de joueurs et dirigeants envers les arbitres".

"Le Syndicat des arbitres de football d'élite (SAFE) tient à marquer son inquiétude quant aux déviances de comportements de joueurs et dirigeants envers les arbitres lors des derniers matchs de Ligue 1 et Ligue 2. Le SAFE condamne fermement ce type d'attitudes et demande à l'ensemble des acteurs du terrain de rétablir un climat respectueux autour des arbitres pour permettre le déroulement de la dernière ligne droite du championnat dans des conditions normales", a indiqué le SAFE dans un communiqué.

Le syndicat des arbitres cite en exemple les déclarations de José Pasqualetti, l'entraîneur d'Istres, après la rencontre de L2 Auxerre-Istres, le 7 février ("Ce match, on nous l'a volé"), et celles du défenseur de Nantes Issa Cissokho ("Il y en a marre d'être volé") à l'issue du Nantes-Lyon (L1) du 9 février. Le SAFE évoque également le cas du 16e de finale de la Coupe de France entre le Paris SG et Montpellier, le 22 janvier, à l'issue duquel l'arbitre, Philippe Thual, a reçu une bouteille en plastique lancée depuis les tribunes.

AFP