Le Toulousain Adrien Regattin
Le Toulousain Adrien Regattin a régalé le Stadium | REMY GABALDA / AFP

Le réveil toulousain

Publié le , modifié le

La série noire toulousaine a pris fin dimanche au Stadium. Le Téfécé n'a laissé aucune chance à des Sochaliens timorés et s'est imposé 2-0 en match décalé de la 19e journée de L1. Cerise sur la bûche de Noël, la victoire est venue sur deux jolis buts signés Regattin et Rivière.

Regattin régale

Lyon ou Lionceau, Toulouse aime les fauves. Battu six fois lors de ses huit derniers matches, Toulouse avait en tête sa victoire référence contre l'OL (3-0). Depuis, l'esprit qui animait le Téfécé contre Lyon avait disparu. La réception des Lionceaux de Montbéliard a redonné appétit aux Violets. En posant sa patte d'entrée sur le match, Toulouse se faisait conquérant et séduisant. Simon Pouplin était déjà bien chaud quand une main offrait une très belle opportunité aux Toulousains à 22 mètres. Adrien Regattin se saisissait du ballon. Application extrême et missile expédié sous la barre du portier sochalien (1-0, 26e). Toulouse avait fait le plus dur face au bloc sochalien.

Sochaux sans réaction

Malgré l'urgence du classement, ces derniers ne commençaient à sortir leurs griffes qu'après quarante minutes. Le but d'Ahamada semblait hors d'atteinte tant Sochaux devait s'employer pour s'en approcher. "On a fait un mauvais match mais cela  résume nos limites actuelles, résumait le coach Eric Hély. Il ne faut pas se leurrer. On manquait de trop de  puissance pour inquiéter Toulouse. Le seul point positif c'est que les joueurs  ont su rester organisés jusqu'au bout mais nous sommes trop limités par nos  absences."

Rivière fait le break

Toulouse aspirait volontiers son adversaire pour mieux le contrer. Passé la relative rébellion des Lionceaux, le Téfécé se décidait à régaler le Stadium avant les fêtes. Suite à un beau mouvement sur l'aile gauche, Didot servait Rivière seul dans la surface. Tout juste entré en jeu, l'ancien stéphanois pouvait contrôler du droit et reprendre de volée du gauche. Le ballon filait sous la barre devant un Pouplin médusé par une telle passivité de sa défense (2-0, 87e). Toulouse se relance dans ce championnat et termine l'année sur une bonne note. "Il y avait une certaine forme d'urgence pour nous et on se devait de prendre  trois points, a indiqué Alain Casanova. On l'a fait et cette victoire est amplement méritée puisque nous n'avons jamais été mis en danger. Nous avons peut-être manqué d'un peu de  justesse pour faire le break plus rapidement mais l'essentiel a été réalisé." 12e avec 26 pts, l'Europe peut redevenir un objectif.

En revanche, Sochaux (18e) reste relégable avec trois points de retard sur Evian-Thonon. "Il faut que tout le monde récupère bien pendant la trêve car tous les joueurs ont beaucoup donné pendant cette première partie de saison, même si  nous restons dans une mauvaise situation", avoue Hély. Pour les Sochaliens, il y aura dix-neuf finales à jouer.