Le retour en grâce d'Adrien Rabiot avec le PSG

Le retour en grâce d'Adrien Rabiot avec le PSG

Publié le , modifié le

Ecarté de l'équipe première à l'automne, le jeune milieu de terrain du PSG a confirmé son retour au premier plan en signant un doublé face à Toulouse samedi lors de la victoire du PSG (3-1).

Jusqu'à la fin du mois d'octobre, l'avenir d'Adrien Rabiot semblait s'écrire loin du PSG. Écarté de l'équipe première pour avoir mené un bras de fer avec ses dirigeants pour quitter le club parisien à l'été 2015, le grand espoir du PSG voyait son horizon bouché et ne rêvait que d'exil lors de la trêve hivernale. C'était avant que Rabiot ne trouve finalement un accord avec son club formateur le 31 octobre, et signe une prolongation de contrat jusqu'en 2019. 

Près de quatre mois après ce premier retour en grâce en coulisses, Adrien Rabiot a envoyé un signe fort lors de son retour au premier plan sur le rectangle vert, le seul terrain qui compte vraiment en football. Et le come-back du jeune international espoir face à Toulouse samedi (3-1) où il a esquissé le succès du PSG en signant un doublé (27e, 48e), coïncide avec la prise du pouvoir du club parisien en tête de la Ligue 1 pour la première fois de la saison. Peut-être provisoirement cependant, avant les rencontres de Lyon et Marseille dimanche. 

"Il a été costaud"

"Je suis bien content pour Adrien", savourait son entraîneur Laurent Blanc au coup de sifflet final. "Quand un de mes joueurs est attaqué, j'essaye toujours de le défendre. On avait quitté Adrien il y a quelques semaines sous les sifflets et ça m'avait marqué". Titulaire pour la 5e fois cette saison (pour 9 matchs au total), Rabiot a confirmé qu'il pouvait être une alternative crédible au milieu de terrain en l'absence de Verrati et Thiago Motta. 

"Ça n'a pas toujours été facile pour lui"

Un constat que font unanimement ses coéquipiers, heureux d'avoir retrouvé le vrai Rabiot samedi sur la pelouse du Parc des Princes. "C’était important pour lui, pour nous tous", a souligné Blaise Matuidi. "On voulait tuer le match, on l’a bien fait. En plus c’est grâce à un jeune du centre de formation, un grand espoir du foot français qu’est Adrien." Même discours chez Thiago Silva, le capitaine de l'équipe qui a pris Adrien Rabiot par l'épaule de son premier but. "Il a été costaud, il a donné de bons ballons, a été bon au marquage, c’était le meilleur aujourd’hui", a confié le défenseur brésilien.

Sa prestation face au TFC pourrait servir de déclic dans la progression du milieu de terrain de 19 ans. "Il avait besoin de ce doublé pour sa confiance, ça n’a pas toujours été facile pour lui, il ne faut pas être trop dur avec lui, il est jeune", assure Matuidi. Reste qu’avec les retours de suspension et de blessures de Verratti, Cabaye, Motta, voire David Luiz, Rabiot devra encore s’affirmer pour se faire une place dans le onze parisien. Un nouveau défi.

Camille Belsoeur @camBelsoeur