Martel Lens DNCG
Gervais Martel, le président du RC Lens | VALERY HACHE / AFP

Le RC Lens interdit de montée, décision confirmée en appel

Publié le , modifié le

La commission d'appel de la DNCG a confirmé l'interdiction de montée en Ligue 1 du RC Lens. Les Sang et Or ont décidé dans la foulée de faire appel devant le CNOSF. Sochaux, 18e et premier relégable à la fin de l'exercice 2013-2014, pourrait être repêché.

Le RC Lens sera bien privé de Ligue 1 la saison prochaine. Il a suffi de deux mots, deux mots seulement, à la commission d’appel de la DNCG pour entériner sa première décision. Dans la soirée, l’instance de la FFF a publié un procès-verbal, jugeant les garanties financières offertes par le propriétaire Hafiz Mammadov comme étant insuffisantes. Le RCL a réagi en annonçant son intention de présenter l’affaire devant le Comité olympique (CNOSF) "qui devrait recevoir le club dans les prochains jours". Mais pour l'instant, malgré sa relégation sportive (18e) à la fin de l’exercice 2013-2014, c'est Sochaux qui serait en Ligue 1.

Touchés par cette décision aux retentissements terribles, les Nordistes ont expliqué que le président Gervais Martel, entendu mardi à Paris, avait présenté à la DNCG "des garanties à hauteur de 18 millions d'euros" en provenance de la Banque d'Azerbaïdjan. Pas de quoi attendrir le gendarme financier du football, qui lors de la première audition avait demandé 10 millions d'euros "cash" pour régulariser les comptes et valider l'accession en Ligue 1. Une situation qui n'est pas sans rappeler celle de l'an passé, où un virement de Bakou avait permis aux Lensois d'évoluer en Ligue 2. Cette fois-ci encore, Hafiz Mammadov, l'homme derrière ce projet, devra mettre la main au portefeuille s'il veut convaincre le CNOSF. Et mener à bien ses ambitions.