lille joie gervinho 15012011
Gervinho à la fête | AFP-HACHE

Le quatuor s'accorde

Publié le , modifié le

Comme s'ils s'étaient donnés le mot, les quatre premiers de la Ligue 1 ont décidé de faire le break au classement en s'imposant samedi lors de la 20e journée. Reprise réussite pour Lille à Nice (0-2), pour le PSG face à Sochaux (2-1), pour Rennes devant Arles-Avignon (4-0) et Lyon qui a dominé Lorient (3-0). La bonne affaire pour Caen (vainqueur à Brest 1-3) qui sort de la zone rouge laissant sa place à Monaco (1-1 à Auxerre)

Monaco voit rouge

A force de flirter avec la zone de relégation et de ne pas avoir suffisamment de sursaut pour s'en éloigner, l'AS.Monaco a fini par tomber dans la marmite. Pourtant le nul obtenu à Auxrre (1-1) n'est pas un mauvais résultat en soi. Gérard Banide n'a pas obtenu la victoire qu'il était venu chercher pour son retour aux affaires à Monaco, et le petit point pris ne suffit pas aux hommes de la Principauté. La faute aux Caennais qui ont été capables de se dépouiller pour aller terrasser les Bretons. Lens a gagné (2-1) contre Saint-Etienne et n'est pas encore sorti d'affaire, mais avec 19 pts, l'écart avec Caen (21) et Valenciennes (22 pts) n'est somme toute pas insurmontable.

Le chiffre du jour: 13

Le nombre de matches sans défaite consécutif pour l'Olympique Lyonnais. Après un début de saison poussif,  les hommes de Puel semble avoir enfin trouvé la bonne carburation. Ils n'ont encore pas fait de détail en signant un succès facile sur Lorient. Tous les regards étaient fixés sur Yoann Gourcuff qui n'avait plus rejoué depuis le 24 novembre. Son retour s'est fait devant les yeux de son père, entraîneur de Lorient...

Des Verts pas vernis

Un pénalty plus que discutable sur une faute très discutable lors d'une sortie de Jérémy Janot dans les pieds d'un attaquant lensois, un but contre son camp du capitaine Perrin, après plusieurs coups de billard, et voici comment l'AS.Saint-Etienne a perdu à Lens un match qu'elle venait de prendre en main en ouvrant le score par Sako. Une série de mauvaises circonstances qui résonne encore davantage pour les Verts qui ont encore une fois éprouvé d'énormes difficultés à marquer. 

Les Dogues ont du mordant

La reprise du championnat en 2011 n'a pas échappé aux polémiques sur l'arbitrage. La première revient aux arbitres de Nice-Lille qui ont refusé un but aux Aiglons pour un hors-jeu peu évident. Les Dogues lillois, bien décidé à ne rien lâché en cetet deuxième partie de saison,  n'en demandaient pas tant et Gervinho a ouvert le score pour assommer encore un peu plus les hommes d'Eric Roy. On dit souvent que les décisions vont surtout en faveur les "gros". Toujours est-il que Lilel a ensuite plié le match avec l'inévitable Moussa Sow, qui a conforté son titre de meilleur gâchette de l'élite avec 15 buts désormais.  

Le carton du jour

Celui de Rennes defvant la lanterne rouge Arles-Avignon qui y croit de moins en moins.  Une semaine après leur carton réalisé en Coupe de France contre Cannes (7-0), les joueurs de Frédéric Antonetti ont livré une nouvelle prestation de qualité offensivement qui a fait saliver le public.. La louche magnifique de l'international norvégien Tettey a ouvert le festin des Bretons (1-0.. Et son centre millimétré pour la volée de Brahimi a coupé l'appétit d'Arles-Avignon avant même la pause (2-0).  Peu après la reprise, après une récupération de Leroy, Brahimi remettait le couvert (3-0 pour donner au score une plus grosse ampleur. Le petit prodige manquait même le triplé de peu en perdant son duel contre Melville. Mais c'est lui qui obtenait un penalty pour une main dans la surface, synonyme de premier but de Mvila en L1.