PSG Lille Di maria
Le PSG de Di Maria tenu en échec par Lille 0-0 | MIGUEL MEDINA / AFP

Le PSG se contente d'un point face à Lille (0-0)

Publié le , modifié le

Samedi après-midi, Paris a dû se contenter d'un nul au Parc des Princes, face à Lille (0-0). L'équipe de Laurent Blanc, largement remaniée, s'est surtout efforcée de garder ses forces en vue de son 8e de finale aller de Ligue des champions, mardi prochain, face à Chelsea.

Sans doute en avaient-ils gardé sous le pied. Sans doute, aussi, avaient-ils déjà la tête ailleurs. A Chelsea, précisément. Trois jours avant de recevoir les Blues en 8e de finale aller de Ligue des champions, les Parisiens n'ont pris aucun risque, samedi. Lille en a profité pour revenir du Parc avec un point dans sa besace (0-0). Le PSG n'a donc pas aligné une 10e victoire d'affilée en Ligue 1, qui aurait été sa 16e toutes compétitions confondues. Qu'importe : même si Monaco l'emporte à Saint-Etienne dimanche, la bande à Laurent Blanc, invaincue depuis 35 matches en Championnat, aura toujours 22 points d'avance en tête du classement.

Ce matelas ultra-confortable a poussé l'entraîneur parisien à faire tourner son équipe dans les grandes largeurs. Sans Thiago Silva, sans Maxwell, sans Motta, et sans Ibrahimovic, le PSG est resté muet. La dernière fois ? C'était à Angers (0-0), le 1er décembre. Samedi, le collectif parisien a ronronné.

Cavani, encore raté !

Cela n'a pas empêché le club de la capitale de se créer quelques occasions franches. Aligné d'entrée aux côtés de Cavani, Augustin n'a pas su exploiter une passe de Di Maria : il a perdu son duel devant Enyeama (9e). Juste avant la pause, la tête de Kurzawa a, elle, été sauvée sur sa ligne par Mavuba (41e). En début de seconde période, Cavani a manqué le cadre face au but vide (55e). Dans les dernières secondes, l'Uruguayen a vendangé une ultime occasion (87e). Une fois encore, sa titularisation de l'Uruguayen s'est conclue sans but. Et par les sifflets du Parc.

Deux semaines après avoir décroché un nul à Marseille (1-1), Lille en a donc accroché un autre à Paris. Mine de rien, le LOSC de Frédéric Antonetti va mieux. Il vient de prendre 6 points en 4 matches. Les Dogues sont 12es. En attendant l'épilogue de cette 26e journée, ils ont un matelas de 5 unités sur la zone rouge.