Le PSG rince les Verts

Le PSG rince les Verts

Publié le , modifié le

L'AS Saint-Etienne qui avait bien débuté sa rencontre face au Paris Saint-Germain, s'est inclinée 5-0, lors du match de clôture de la 4e journée de Ligue 1. Ruffier, héros il y a quelques jours, a marqué contre son camp, Ibrahimovic a inscrit un triplé pour son retour et Cavani a enfoncé le clou sur une superbe frappe. Le tenant du titre revient en deuxième position, à deux longueurs de Bordeaux. Sainté est désormais quatrième.

Tout va très vite en football, et Stéphane Ruffier peut en témoigner. Héros jeudi dernier en envoyant les Verts en Coupe d'Europe après avoir stoppé deux pénaltys, Ruffier a connu une soirée bien plus désagréable au Parc des Princes. Le match avait pourtant bien débuté pour les hommes de Christophe Galtier, bien en place face aux redoutables 11 joueurs parisiens. Tout se passait bien pour les Stéphanois jusqu'à cette 24e minute.

Sur une passe en retrait de Clément, le dernier rempart de l'ASSE tentait une légère déviation de l'extérieur qui terminait au fond de ses filets … Après avoir gouté au plaisir jouissif d'être ovationné par des milliers de supporteurs ravis de voir leur équipe retrouver l'Europe, Ruffier se sentait en l'espace d'un instant seul au monde. Visiblement affecté par cette erreur, le gardien avait du mal à retrouver ses esprits, et Lucas aurait pu en profiter sur une sortie peu heureuse de l'international français, si Pogba n'était pas revenu à temps (33e).

Les Verts dé​sarmés

Deux minutes plus tard, c'était Sirigu qui s'illustrait sur une claquette qui renvoyait une reprise de volée d'Erding qui arrivait comme un missile. Mais il ne fallait pas oublier la présence d'Ibrahimovic, de retour après sa blessure, et qui sur un centre au millimètre de Maxwell plaçait sa tête pour le deuxième but parisien (2-0, 41e). Désarmés, les Verts allaient prendre un peu plus l'eau en deuxième période face à une équipe techniquement plus armée. Ibra allait une nouvelle fois faire trembler les filets adverses en profitant d'une passe trop molle de Monnet-Paquet vers Ruffier, et le géant suédois faisait la différence pour devancer le gardien stéphanois (3-0, 62e).

Pour ne rien arranger, Cavani participait à la fête en enchaînant feinte de crochet puis une frappe fulgurante sur laquelle Ruffier ne pouvait rien (4-0, 62e). A la 69e minute Ruffier aurait même pu être expulsé si l'arbitre M. Turpin n'avait pas sanctionné son tacle sur Ibrahimovic dans la surface… Le géant suédois se faisait justice lui-même trois minutes plus tard grâce à une passe en profondeur de Verratti pour signer son cinquième triplé au PSG (5-0, 72e). Fort ce cet avantage conséquent, Laurent Blanc en profitait pour faire sortir Ibrahimovic sous une belle ovation. Ce qui était moins le cas de David Luiz… Le PSG pouvait savourer cette victoire qui le ramenait à deux points du leader bordelais.

Romain Bonte