Ibrahimovic, Abdennour
Ibrahimovic et Abdennour au duel | FRANCK FIFE / AFP

Le PSG répond à l'OM

Publié le , modifié le

Poussif en 1ère période avant d'accélérer, le PSG l'a emporté sans trembler au Parc des Princes contre Toulouse (2-0). A une semaine de leurs retrouvailles, les Parisiens ont parfaitement répondu à leur meilleur ennemi marseillais, vainqueurs plus tôt à Lorient sur le même score. Ce succès permet surtout aux hommes de Laurent Blanc de reprendre la tête du classement à Monaco.

Sans forcer, Paris s'est imposé. Comme souvent depuis le début de saison, comme à Valenciennes en milieu de semaine. A l'aube de leur deuxième rencontre de Ligue des champions et de leur affrontement majeur avec l'OM le week-end prochain, le PSG a pris le dessus sur le TFC. Suite à leur sortie peu convaincante dans le Nord et dans l'optique de la réception de Benfica en C1, Laurent Blanc avait effectué sept changements dans son onze de départ. Dans une première période sans intensité, l'entrant Maxwell a été le seul à proposer des solutions. Peu inspirés, les Parisiens s'en sont remis à leur supériorité sur coups de pied arrêtés pour l'emporter, même si la deuxième période les a vus plus dangereux. 

Marquinhos met le PSG sur le bon chemin

L'entame de match des Toulousains prouve qu'ils se présentent sans complexe dans la capitale. Invaincus depuis trois matches (2 victoires, 1 nul), les Pitchounes sont lancés. Leur recrue, Braithwaite, déjà auteur de 3 buts et 1 passe décisive en 5 matches se signale le premier. Didot le lance dans la profondeur. Le Danois temporise et dépose un centre sur la tête de son capitaine. Sirigu empêche les siens de se compliquer la tâche (4e). Les champions de France ne s'affolent pas pour autant et se contentent de tenir le ballon. Seul un Yago fébrile dans l'arrière-garde des visiteurs offre à Rabiot et Ibrahimovic l'opportunité d'enthousiasmer le public parisien. A la demi-heure de jeu, les locaux accélèrent. Marquinhos dévie un corner de Thiago Motta sur la main de Didot sans que M. Ennjimi ne bronche.

Juste avant la mi-temps, les deux acteurs s'illustrent à nouveau. L'Italien trouve la tête de Verratti. La déviation du milieu de terrain est reprise par Marquinhos. A bout portant, Ahamada est à la parade mais le ballon revient sur le Brésilien qui la pousse au fond (1-0, 41e). Solides sans se montrer dangereux, les hommes d'Alain Csanova sont piqués au vif. Décisif en attaque, Verratti l'est aussi en défense. Le Transalpin sauve sa formation sur une reprise du pied gauche d'Abdennour sur corner (44e). 

OM-PSG, ce sera chaud

Le deuxième acte est une copie conforme du premier malgré des Parisiens plus entreprenants. Lucas est mis en échec par Ahamada, et sur corner, Rabiot trouve le poteau (66e). Entré en jeu, Edinson Cavani, buteur à Valenciennes, n'a besoin que de 10 minutes pour se mettre en évidence. Taclé régulièrement par Spajic dans la surface de réparation, l'Uruguayen obtient un pénalty inexistant et le transforme (2-0, 78e).  Dans les arrêts de jeu, le but de Ben Yedder est refusé pour un hors-jeu passif de Ben Basat qui ne semble pas gêner Sirigu. Une deuxième erreur pour M. Ennjimi, sans conséquence cette fois. Invaincu depuis 20 matches en Ligue 1, le PSG enchaîne un 16e succès à domicile en Ligue 1. Poussif, mais suffisant pour reprendre la tête de la Ligue 1. Avec un point d'avance sur l'OM, le déplacement au Vélodrome la semaine prochaine sent le souffre. 

Vidéo: l'analyse du résultat par Laurent Blanc qui évoque aussi le comportement d'Ibra

Jerome Carrere