Frenkie De Jong avec l'Ajax Amsterdam lors d'un match amical contre Wolverhampton le 19 juillet 2018
Frenkie De Jong avec l'Ajax Amsterdam lors d'un match amical contre Wolverhampton le 19 juillet 2018 | MAXPPP

Le PSG prêt à une nouvelle folie pour Frenkie De Jong, mais à quel prix ?

Publié le , modifié le

Selon le sérieux quotidien néerlandais De Telegraaf, le Paris Saint-Germain a convaincu le milieu de terrain Frenkie De Jong de rejoindre la capitale. Il s'agirait d'un gros coup pour le champion de France en titre, alors que le joueur de l‘Ajax est une des plus belles promesses du football mondial à son poste. S'il devait aboutir, ce transfert poserait question alors que le PSG se trouve dans le viseur du fair-play financier.

Le mercato hivernal n’a pas encore démarré que celui de l’été prochain chauffe déjà en Ligue 1. Et le premier dossier est même brûlant. Jeudi soir, De Telegraaf a offert la première bombe du prochain marché et il concerne Frenkie De Jong. Le milieu de terrain néerlandais, pépite de l’Ajax Amsterdam, aurait été convaincu par le PSG pour une arrivée l’été prochain dans l’Hexagone. Le joueur de 21 ans est aussi ardemment courtisé par Manchester City et le FC Barcelone depuis plusieurs mois.

Le journal De Telegraaf publie ainsi une photo de la rencontre entre Antero Henrique et Maxwell côté parisien et les représentants du joueur à Amsterdam. Une rencontre par ailleurs confirmée par Marc Overmars, le directeur sportif de l’Ajax, qui assure toutefois qu’aucun accord entre les deux clubs n’a été conclu. Le transfert pourrait atteindre les 75 millions d’euros. Kylian Mbappé serait même intervenu auprès de De Jong pour le convaincre, quelques jours après sa sortie dithyrambique sur le Oranje dans France Football. "Franchement, il est le bienvenu à Paris ! Je lui ai d’ailleurs glissé un mot, car il nous ferait un bien énorme. Après, il fera son choix", avait lancé l'international français.

De Jong, c’est le profil presque idéal pour le PSG. L’international néerlandais n’est pas seulement une promesse mais déjà un des joueurs les plus intéressants en Europe. Capable d’évoluer à tous les postes du milieu de terrain, sa palette n’a que peu de limites. Excellente vision du jeu, vista, créativité, couverture… De Jong sait tout (bien) faire. Et son jeune âge ne doit pas faire oublier qu’il s’est très rapidement imposé au club amstellodamois comme en sélection, comme les Bleus ont pu le constater en Ligue des nations. De quoi enfin combler la perte de Thiago Motta, qui n’a pas vraiment été remplacé dans le registre de sentinelle depuis son départ à la retraite.

Le spectre du fair-play financier

Il reste encore au Paris Saint-Germain de s’entendre avec l’Ajax, mais aussi avec le gendarme de l’UEFA. Les récentes révélations des Football Leaks n’ont fait qu'assombrir les nuages du fair-play financier au-dessus du club de la capitale. En attendant de connaître les conclusions de l’enquête dont il fait l’objet, le PSG devra dans tous les cas se conformer aux dispositions prévues par l’organisation du football européen. Qui dit grosse dépense signifie aussi nécessité de faire rentrer de l’argent dans les caisses et ne pas dépasser les 30 millions d’euros d’endettement autorisés par saison. Sachant que le transfert d’un joueur est répercuté sur toute la durée de son contrat dans le bilan financier des clubs, les arrivées coûteuses de Neymar et Kylian Mbappé pèseront donc encore dans la colonne dépenses du PSG.

Si Frenkie De Jong a déjà fait ses preuves sportivement, son potentiel marketing et donc commercial est, lui, beaucoup plus incertain. Il va ainsi probablement falloir dégraisser à nouveau dans l’effectif de Thomas Tuchel pour permettre le transfert de celui que l’on compare parfois à Cruyff ou Beckenbauer. Qui alors pour compenser les 75 millions de ce transfert retentissant ? Les pistes ne sont guère nombreuses. Adrien Rabiot devrait bien quitter son club formateur, mais à six mois de la fin de son contrat, difficile d’imaginer une grosse somme pour le milieu de terrain français. Edinson Cavani peine à trouver sa place dans l’attaque francilienne cette saison et semble moins inamovible que par le passé. De là à voir une offre conséquente pour un joueur de 31 ans (32 en février), l’option semble peu probable. Seul le championnat chinois pourrait le permettre, mais l'Uruguayen ne souhaite pas pour le moment, selon L’Equipe.

Paris n’est pas à l’abri d’un départ surprise d’un de ses joueurs importants. Mais la marge de manœuvre paraît bien étriquée. Encore une fois, tout a un prix. Et il est souvent très élevé avec le PSG.

De Jong, Lozano, Guedes... Ces 8 autres joueurs qui vont marquer la saison de C1

Loris Belin @LorisBelin