Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers du PSG
Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers du PSG tenteront de bien débuter leur championnat | KE WEI / IMAGINECHINA

Le PSG ouvre le bal face à Reims

Publié le , modifié le

Champion en titre, le Paris Saint-Germain entame la défense de ce titre ce vendredi soir sur la pelouse de Reims. Malgré l'absence de plusieurs "mondialistes", le groupe parisien a fière allure et devrait adresser un second message à la Ligue 1, après le Trophée des Champions: Paris est l'immense favori à sa propre succession. En face le Stade de Reims, et son nouvel entraîneur, Jean-Luc Vasseur, tenteront de rééditer l'exploit d'il y a deux ans quand Paris était tombé en Champagne.

83 jours après la fin de la saison 2013/2014, la Ligue 1 reprend ses droits avec le déplacement du champion en titre, le Paris Saint-Germain, sur la pelouse du mythique Stade de Reims. On a fait pire comme affiche pour lancer une saison qui sera forcément palpitante. De ce Reims-PSG, on ne pourra pas tirer de conclusions définitives. Mais comme il est de tradition, la prestation du champion sortant sera scrutée à la loupe. D'autant plus quand le champion en titre s'appelle Paris et que son budget pharaonique le fait jouer dans les plus hautes sphères européennes. Bien que Laurent Blanc ait déjà fait part de son inquiétude à propos du mois d'août de son équipe, en raison de l'arrivée échelonnée des 11 mondialistes de l'effectif, il n'y a pas grand chose à craindre pour les parisiens sur la pelouse d'Auguste-Delaune.

Zlatan est, déjà, en forme

Si le PSG version Ancelotti avait chuté sur la pelouse champenoise en 2012-2013, le PSG de Laurent Blanc a lavé l'affront la saison dernière, s'imposant facilement 3-0. Le onze que devrait aligner ce soir le "Président' ne ressemblera pas à l'équipe type de la saison mais il aura "de la gueule". Zlatan Ibrahimovic, double buteur face à Guingamp lors du Trophée des Champions, sera de la partie. La star suédoise, absente du mondial, a pu passé un été à préparer son corps qui ne semble pas atteint pas le poids des années. La défense de Reims aurait sans doute préféré ne pas avoir à affronter le meilleur joueur de ligue 1.

Une semaine après son voyage en Chine, on scrutera aussi le physique de l'équipe francilienne. Appelée à être en forme plus tard dans la saison, en septembre-octobre notamment, la formation parisienne devra avoir récupéré de son périple asiatique pour décrocher un succès quasi-obligatoire face à la bonne surprise de la saison dernière. On relèvera que la saison dernière, Paris avait débuté sa saison par deux nuls, à Montpellier et face à Ajaccio. Une contre-performance ferait désordre donc mais rien d'alarmant pour une équipe qui possède une marge conséquente sur la concurrence. Néanmoins, c'est sans doute le meilleur moment pour affronter Paris. C'est sans doute ce que se disent les Rémois.

Vasseur, nouvelle tête pensante à Reims

Club tranquille, désormais pensionnaire de l'élite depuis trois ans, Reims a connu un été mouvement avec notamment la perte de son entraîneur fétiche, Hubert Fournier, parti se tester entre Rhône et Saône. Pour le remplacer, Reims a espérér Frédéric Hantz mais s'est rabattu sur une valeur montante: Jean-luc Vasseur. Ancien entraîneur des jeunes du PSG, tiens tiens, Vasseur a fait ses armes à Créteil. Après une saison d'apprentissage, Vasseur emmène son groupe vers les sommets du National, pulvérisant tous les records. La première saison chez les professionnels n'est pas de tout repos mais le coach francilien maintient Créteil en Ligue 2. Il n'en falllait pas plus pour taper dans l"oeil des dirigeants du Stade de Reims qui voient en lui, un entraîneur stable, parfait pour le moule rémois. Jean-Luc Vasseur connaît donc le PSG. Sera-ce suffiant pour inquiéter le géant parisien ? Pas sûr, d'autant plus que la campagne de matches amicaux a été difficile pour Vasseur et ses hommes. Aucune victoire à se mettre sous la dent. Moyen pour la confiance à la veille de débuter le championnat et d'affronter le Paris Saint-Germain.