Ibrahimovic PSG OM
Zlatan Ibrahimovic n'a pas tremblé au moment de transformer le penalty. | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Le PSG laisse des regrets à l'OM

Publié le , modifié le

En infériorité numérique pendant une heure, le PSG a finalement trouvé l'énergie nécessaire pour décrocher une victoire au forceps face à l'OM (1-2), dimanche en clôture de la 9e journée de Ligue 1. Paris revient à égalité de points avec Monaco et repousse Marseille à quatre unités de la tête du championnat.

Ce PSG-là a du répondant. Menés au score, et réduits à dix peu après la demi-heure de jeu après une faute de Thiago Motta sur Valbuena, les Parisiens ont puisé dans leurs ressources pour faire un gros coup face à l'OM (1-2) au Vélodrome, dimanche en clôture de la 9e journée de Ligue 1. Maxwell de la tête (45e) et Ibrahimovic sur penalty (66e) ont donné la réplique à A.Ayew, permettant au club de la Capitale de revenir à hauteur de l'AS Monaco, leader à la faveur d'une meilleure attaque. Au soir du Classico, Marseille pointe à quatre unités de Paris.

Quatre jours après la pluie aux étoiles aperçue contre Benfica (3-0) en Ligue des Champions, le PSG a présenté un visage bien différent. Profitant des errances de Franciliens entrés timidement, et trop peu impliqués dans leur match, c'est l'OM qui a rapidement pris le dessus dans cette rencontre. Il a ainsi fallu un très bon Salvatore Sirigu pour repousser deux occasions franches de l'OM, un coup-franc à ras de terre de Mathieu Valbuena d'abord (12e), une frappe à bout portant de J.Ayew ensuite (21e). Incapables de faire la décision dans le jeu, les locaux ont trouvé l'ouverture sur penalty par A.Ayew (1-0, 34e), M.Turpin expulsant sévèrement Thiago Motta au passage.

Mandanda se troue à nouveau

Révolté, mais pas abattu par ce fait de jeu, le PSG n'est pas tombé dans la solution de facilité en se posant en victime. Non, bien au contraire... Maxwell, en position d'avant-centre, a ainsi profité d'une sortie hasardeuse de Mandanda pour reprendre de la tête un centre de Van der Wiel (1-1, 45e). Avant l'égalisation des Franciliens, le suppléant de Lloris en équipe de France avait pourtant passé un début de match tranquille, se montrant même impérial devant Ibrahimovic (41e). Dans un match haché et pauvre en occasions, le Suédois ne s'est pas manqué quelques instants plus tard en transformant un penalty discutée et évitable d'A.Ayew sur Marquinhos (1-2, 66e). 

Hors du coup et trop souvent interpellé par les joueurs des deux camps, M.Turpin a tenu à avoir le dernier mot dans ce match. Celui-ci a en effet terminé son "oeuvre" en adressant deux nouveaux avertissements pour Ibrahimovic et Cavani, jugés trop lent au moment de quitter le terrain de jeu. Surprenant, il est vrai, mais pas de quoi empêcher le PSG d'imposer le silence dans les tribunes du Vélodrome. 

Vidéo : les buts de la rencontre

Résultats Ligue 1

Classement Ligue 1