Thiago Silva Paris SG
Thiago Silva (Paris SG) | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le PSG à la relance

Publié le , modifié le

Battu (2-1) à Nice le week-end dernier, Paris doit rattraper les points perdus face à Evian, samedi lors de la 16e journée du championnat. En attendant les matches de l'OM et de Lyon dimanche, le PSG doit mettre la pression sur ses concurrents. Sans Landreau, Lille a intérêt à gagner à Sochaux pour recoller au groupe de poursuivants dans lequel figure Valenciennes, en déplacement à Nancy, bon dernier et par conséquent dos au mur.

Le Paris-Saint-Germain va-t-il aussi bien supporter l'eau que le Porto ? Les joueurs de Carlo Ancelotti voudront confirmer ce samedi contre l'Evian-TG leur beau succès de mardi en Ligue des champions. Le redressement en championnat passe par là après quelques échecs retentissants (1-2 contre Rennes, défaite aux tirs au but à Saint-Etienne, 2-1 à Nice). La parenthèse enchantée de la C1 ne doit pas faire oublier les difficultés rencontrées par le club parisien dans les joutes hexagonales cet automne. Contre Evian, Carlo Ancelotti devra également trouver une solution dans l'entrejeu.

Le PSG sans Verratti ni Matuidi

Le coach italien est privé de Matuidi et de Verratti, deux joueurs généralement alignés comme milieux défensifs axiaux, une tâche qui pourrait dès lors échoir à un des joueurs de retour de blessure, Thiago Motta ou Sissoko, voire Bodmer. L'entraîneur va-t-il titulariser Nene ? Après la victoire parisienne contre le FC Porto mardi en Ligue des champions (2-1), il doit en tout cas gérer son effectif dans la perspective du match à Valenciennes, dès mardi prochain. Côté savoyard, le capitaine Olivier Sorlin, qui a purgé un match de suspension face à Nancy samedi dernier sera de retour dans le groupe tout comme Saber Khlifa la semaine dernière après son opération des cervicales.

Rennes favori du derby

Autre match attendu ce samedi soir, le derby breton entre Rennes et Brest. Le duel s'annonce déséquilibré d'autant que les Rouge et Noir reviennent dans la course à l'Europe après un été difficile. Au contraire du Stade Brestois qui s'incline quasi systématiquement à l'extérieur. Mevlut Erding, remplacé prématurément contre Troyes jeudi dernier en Coupe de la Ligue (2-1), puis sur le banc dimanche contre ces mêmes Troyens en Championnat (3-2) avant de délivrer une passe décisive, pourrait retrouver sa place à la pointe de l'attaque. L'autre interrogation est de savoir qui d'Onyekachi Apam ou de Kévin Théophile-Catherine épaulera Jean-Armel Kana-Biyik en défense centrale en l'absence de John Boye, blessé. Bruno Grougi, un temps incertain en raison d'une douleur à une cuisse, tiendra finalement sa place côté brestois. Le meneur de jeu, remplaçant lors des deux derniers matches, retrouvera même une place de titulaire aux dépens de Mario Licka, suspendu. En attaque, Landry Chauvin pourra compter sur son meilleur buteur Eden Ben Basat (5 buts), de retour de suspension, et sur Larsen Touré, ménagé en début de semaine.

Valenciennes peut enterrer Nancy

Les autres rencontres de la soirée mettront aux prises (au moins) une équipe engagée dans la course au maintien. Nancy, la lanterne rouge, accueille Valenciennes, la bonne surprise de cette moitié de saison. Victime mardi d'une entorse d'une cheville, le défenseur central Sébastien Puygrenier est très incertain pour la réception de Valenciennes samedi. L'attaquant Benjamin Moukandjo a purgé son match de suspension et retrouvera le groupe. Daniel Sanchez pourrait lui se passer des services de deux autres titulaires: Carlos Sanchez (fracture d'une côte flottante), qui s'est néanmoins entraîné normalement, et Carlos Gil (douleur aux ischio-jambiers), qui a vu ses entraînements aménagés, pourraient être laissés au repos ce week-end en vue de la réception de Paris, trois jours plus tard.

Troyes à la relance

Troyes, autre formation mal en point(s), reçoit Nice. Granddi N'Goyi, le milieu défensif a repris l'entraînement mardi et il est opérationnel pour retrouver une place de titulaire. Jean-Marc Furlan devrait également donner sa première chance à Sylvain Monsoreau, sans doute pour débuter en défense centrale aux côtés de Matthieu Saunier. En attaque, le jeune Corentin Jean (17 ans), expulsé face à Rennes, est suspendu. Sébastien Grax, de retour en réserve la semaine passée, a reçu un coup sur le genou droit et sera probablement forfait. Les Aiglons, tombeurs de Paris (2-1), sont à disposition de Claude Puel pour le déplacement à Troyes, premier d'une série de trois rendez-vous rapprochés (avec Rennes mardi puis Evian-Thonon samedi). L'attaquant Jérémy Pied (contusion au pied) devrait être opérationnel.

Lille sans Chedjou ni Landreau

Sochaux va tenter de profiter de la mauvaise passe lilloise, sur et en dehors du terrain. La défense sochalienne sera une nouvelle fois privée du Malien Cédric Kanté (entorse du genou). Sujet à des douleurs costales, le latéral droit David Sauget est également incertain, au même titre que le milieu de terrain Sébastien Roudet (douleurs au mollet). Ménagé en début de semaine en raison d'une contracture aux ischios-jambiers, le défenseur central Loïc Poujol devrait en revanche tenir sa place. Suspendu, Aurélien Chedjou pourrait être suppléé dans l'axe par Franck Béria. Rudi Garcia pourrait bien laisser sur le banc Salomon Kalou, une nouvelle fois très décevant mercredi en Ligue des champions contre Valence. Epargné contre les Espagnols, Debuchy, Martin ou Payet seront sans doute alignés d'entrée. Au contraire de Landreau qui a donc résilié son contrat avec le Losc jeudi. 

Ajaccio en outsider à Montpellier

Le champion de France enregistre le retour de Geoffrey Jourdren. Le gardien, remis d'une blessure aux côtes, effectuera sa rentrée. Le défenseur Garry Bocaly (hanche), le milieu de terrain Joris Marveaux (cuisse) ou encore le gardien remplaçant Laurent Pionnier (cuisse) sont forfait. Buteur mardi devant Schalke 04 (1-1), l'attaquant argentin Emanuel Herrera devrait être reconduit à la pointe de l'attaque. En face, Tiberi et Oberhauser sont absents. Damien Tiberi, qui souffre des adducteurs, et le gardien remplaçant David Oberhauser, qui s'est plaint d'une douleur à l'entraînement en fin de semaine dernière, sont forfaits. Après examens et une IRM passée mercredi, le médecin du club a décelé chez le portier une rupture des ligaments croisés du genou gauche. Son opération devrait intervenir dans les prochains jours.