Edinson Cavani le sniper avec le PSG 01102016
L'attaquant du PSG, Edinson Cavani, n'en finit plus de marquer, et c'est Bordeaux qui en a fait les frais... | STEPHANE ALLAMAN / DPPI

Le PSG étouffe Bordeaux (2-0) grâce à un Cavani en feu

Publié le , modifié le

Les Parisiens n’ont pas laissé les Bordelais voir le jour (2-0), ce samedi après-midi, lors de la 8e journée de Ligue 1. Ces derniers, sans repères et semblant parfois perdus sur le terrain, ont subi la possession étouffante de leurs adversaires. Edinson Cavani, auteur d’un doublé, a été étincelant, dans un Parc des Princes bouillant pour le retour de certains ultras dans les virages Auteuil et Boulogne.

La première est la bonne. Fustigé il y a quelques semaines par ses occasions vendangées, Edinson Cavani a fait mouche dès la première action du PSG pour ouvrir le score, à la 3e minute, faisant ainsi taire une partie de ses détracteurs. Formidablement servi par Di Maria, lui aussi critiqué par des prestations peu emballantes, l’Uruguayen croise une tête hors de portée de Carrasso. Trente minutes plus tard, la deuxième occasion se présente pour « El Matador ». Et une nouvelle fois, le ballon termine au fond des filets de la cage bordelaise. Il détourne d’une jolie talonnade, le centre fait par Kurzawa, pour porter à 8 son total de buts inscrits en championnat.

Avec ce doublé, il a marqué ses 60e et 61e réalisations en 104 rencontres de Ligue 1. Très critiqué en début de saison, l’Uruguayen est pourtant le joueur indispensable au PSG. En effet, il a inscrit 4 des 5 derniers buts du club de la capitale. L’attaquant est le meilleur buteur de l’équipe avec 11 réalisations en 8 rencontres. Pas mal, pour un buteur quelquefois maladroit.

Le Parc retrouve de la voix

Tous les joueurs de Bordeaux n’ont pas seulement subi la domination des hommes d’Unai Emery. Les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont goûté au retour d’une partie des ultras parisiens dans les virages d’Auteuil et Boulogne. S’ils n’étaient pas tous présents, l’ambiance était bien au rendez-vous. Les chants n’ont cessé durant toute la rencontre pour fêter leur premier regroupement autorisé dans l’ère Qatarie et l'une des plus belles prestations de l’équipe parisienne depuis ce début de saison. 

Cavani et les supporters n'étaient pas les seuls parisiens à la fête. Hatem Ben Arfa a eu le droit à une acclamation pour son retour sur les pelouses, en remplaçant Lucas (79e), après son come-back reporté cette semaine. C'est donc un match solide, rassurant et prometteur pour les joueurs du PSG qui ont réussi à mettre la même intensité durant les deux périodes, avec peu de temps faible.