Parisiens
La joie des Parisiens après le but de Bisevac | AFP - Fred Tanneau

Le PSG et Montpellier mettent la pression

Publié le , modifié le

Grâce à leurs courts succès à Brest (0-1) et face à Nice (1-0) lors de la 21e journée de Ligue 1, le Paris SG et Montpellier ont conforté leur avance en tête du classement. Lille n'a pas non plus raté le coche en dominant Saint-Etienne 3-0. La pression est maintenant sur Marseille qui joue dimanche. Lyon, vainqueur de Dijon (2-1) s'est replacé et Auxerre, laminé à domicile par Nancy dans le match des mal-classés, a sombré (1-3).

LE MATCH DU JOUR :  BREST - PARIS SG

Le Paris Saint-Germain version Ancelotti continue de gagner. Sans toutefois impressionner. Le leader de la Ligue 1, solide à défaut d'être brillant, a tout de même réussi un drôle d'exploit en allant s'imposer sur la pelouse de Brest, inviolée depuis le début de saison. Rennes est donc la dernière équipe de L1 invaincue à domicile. Les Bretons, qui n'avaient pas battu le PSG depuis 13 matchs ne partaient pas avec l'ascendant psychologique, c'est certain, mais les absences de Pastore et de Menez, forfait de dernière minute, pouvaient entretenir l'espoir pour les hommes d'Alex Dupont. En défense, Paris alignait Maxwell mais pas la nouvelle recrue Alex, pas encore opérationnelle. Il fallait attendre pas plus de six minutes pour voir la série d’invincibilité de Steeve Elana, prendre fin : alors que le portier brestois n'avait plus encaissé de but depuis trois matchs, il s'inclinait sur une reprise à bout portant de Bivesac qui profitait d'une hésitation coupable de la défense bretonne sur un corner pour ouvrir la marque.

Ancelotti (entraineur du PSG): Je suis content du travail de mes joueurs. Mais nous devons gagner en constance, améliorer notre capacité  à jouer pendant 90 minutes avec la même constance. Il faut plus de continuité".

L'absence de Zebina sur cette action, l'ex défenseur de la Juve se faisant soigner, a certainement pesé très lourd dans la balance. Impressionnant en ce début de match, le PSG allait ensuite progressivement baisser de pied. Brest frôlait l'égalisation à quelques reprises mais butait sur une bonne défense parisienne où Maxwell semble déjà avoir pris ses marques. En attaque en revanche, ça manque encore de fluidité et d'automatismes, comme en témoigne les réprimandes de Gameiro à l'encontre de Nenê, "coupable" de l'avoir oublié alors que l'ex-Lorientais était seul devant le but.

L'HOMME DU JOUR : NOLAN ROUX

Lille s'est accroché à son podium, à la faveur de sa victoire 3-0 sur Saint-Etienne. La récente recrue nordiste, Nolan Roux, n'a pas attendu pour se mettre en évidence: pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, le transfuge de Brest a inscrit un doublé en l'espace de deux minutes (86e et 87e), après l'ouverture du score d'Eden Hazard sur penalty à la 50e minute. "J'ai eu un peu de mal à me situer en première période, mais au fil du temps ça s'est décanté", s'est félicité Nolan Roux, qui avait déjà marqué deux buts contre Saint-Etienne avec Brest en décembre dernier.

LE FAIT DU JOUR : MONTPELLIER S'ACCROCHE

Pendant 90 minutes, Montpellier a fait la très mauvaise opération de cette 21e journée. Tenus en échec sur leur pelouse par des Niçois accrocheurs, les Héraultais étaient à ce moment relégués à cinq points des Parisiens qui avaient ouvert le score très tôt à Brest. Mais les Pailladins ont des vertus morales cette saison qui leur font remporter des matchs même quand ils jouent mal. Et ils possèdent en leur sein un buteur en pleine confiance avec Olivier Giroud. Bien muselé pendant la quasi-totalité du match, le meilleur buteur de L1 a surgi à la dernière minute pour envoyer un missile du pied gauche qui libérait les siens. Et les remettait dans la roue des Parisiens. 

LE BUT DU JOUR : GOMIS (LYON)

Rémi Garde (entraineur de Lyon): "Il  était important de rebondir après avoir perdu à Valenciennes et Montpellier et  de repartir du bon pied en championnat, avant cette série de matches  importants".

Bafetimbi Gomis est capable du meilleur comme du pire. Gerland a eu droit au meilleur face à Dijon. 82e minute : L'avant-centre de l'OL hérite d'un ballon dos au but et d'une merveille de contrôle orienté en pivot, élimine deux défenseurs avant de frapper en force ! Magnifique. Et juste dans la mesure où les Rhodaniens, après avoir ouvert le score par Briand (8e) avaient concédé une égalisation litigieuse suite à une faute non sifflée du Dijonnais Jovial dans la surface de lyonnaise, ce dont profitait Sankahré pour marquer alors que les défenseurs s'étaient arrêtés de jouer (61e). La troisième réalisation du soir pour les Gones, signée Lacazette (90e), mettait définitivement les siens à l'abri et confortait Lyon dans sa remontée à la 3e place provisoire du classement.

LA STAT DU JOUR : 10

C'est le nombre de minutes qui a suffi à Nancy pour inscrire, comme à la parade, trois buts sur le terrain d'Auxerre qui s'enfonce encore un peu plus dans la crise. Pour son retour à l'Abbé Deschamps, Jean Fernandez, qui a entraîné l'AJA de 2006 à 2001, a joué un vilain tour à son ancien club. De même, Niculae, un ex de la maison bourguignonne, a fait mal en inscrivant un doublé (69e, 78e). D'une naïveté confondante en défense, les Icaunais sont désormais 17e, aux portes de la zone rouge. Les Lorrains, eux, se donnent un peu d'air en remontant à la 13e place. A l'issue de la rencontre les supporteurs auxerrois ont à nouveau  réclamé la démission du président de l'AJA Gérard Bourgoin provoquant  l'intervention des forces de l'ordre pour protéger la sortie des joueurs.

LA DECLARATION DU JOUR

Laurent Fournier, (entraîneur de l'AJ  Auxerre): "Quand on doute, c'est très difficile. Après, on a été incapable de réagir. Quand rien ne va, il faut savoir faire le dos rond, et travailler pour remonter la pente. Le problème pour nous pour l'instant, ce n'est pas l'entraîneur, même si certains veulent trouver un responsable. Je suis là pour bosser et continuer mon travail. Le problème pour nous actuellement, c'est comment faire pour que l'AJA se sauve, et que les joueurs retrouvent leur confiance".

Julien Lamotte