PSG Cavani Kurzawa
Edinson Cavani et Layvin Kurzawa. | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le PSG entre deux eaux avant Chelsea

Publié le , modifié le

A moins d'une semaine du 8e de finale retour de Ligue des Champions à Chelsea (2-1 à l'aller), Paris veille au grain sur l'état physique et moral de ses troupes. La victoire en Coupe de France à St-Etienne a remis le club de la capitale sur une dynamique positive (1-3). En revanche, l'état de Blaise Matuidi suscite quelques inquiétudes.

Le casse-tête continue pour Laurent Blanc. Après l'histoire Aurier qui a mis hors-jeu le latéral ivoirien, le repositionnement de Marquinhos a permis de combler un vide important. Depuis mercredi soir, c'est le milieu de terrain qui donne des nœuds au crâne à l'entraîneur parisien. Entre la convalescence prolongée de Marco Verratti et la sortie sur blessure de Blaise Matuidi à Geoffroy-Guichard, les choix se réduisent. Les deux joueurs ne sont pas encore forfaits pour le déplacement à Londres mais leur absence jetterait un voile d'inquiétude sur l'équipe. Touché derrière la cuisse, l'international français souffrirait au minimum d'une contracture. Son visage défait sur le banc de touche en disait long sur sa souffrance et sa déception. Un diagnostic plus précis sera fait dans la journée. Verratti va lui de mieux en mieux mais pas encore au point de pouvoir débuter un match. S'il n'a pas l'abattage défensif de ses deux coéquipiers, Javier Pastore a donné des garanties sur son état de forme qui va crescendo. L'Argentin manque encore de rythme mais sa qualité technique peut en faire une arme redoutable. "Pour la confiance, c'était important de gagner. Pour moi aussi, c'est bien, reconnaissait-il hier soir. J'ai joué et retrouvé du rythme. C'est bien de gagner avant Chelsea, mais on a encore un match samedi, pour être encore plus tranquille en Championnat."

Paris a rebranché la prise

Si tous les médias semblaient attendre le premier faux-pas du PSG cette saison, beaucoup ont surfé sur une pseudo-crise parisienne. A Lyon (défaite 2-1) "on n'avait pas encore rebranché la prise, avoue Blanc. On a fait beaucoup moins d'efforts, on a été moins présents dans les duels, moins agressifs. Tout a fonctionné trop moyennement." Davantage en maîtrise dans le Forez malgré quelques flottements, la thèse de l'accident semble se confirmer. Il faut toutefois relativiser la qualification avec la faiblesse de la défense stéphanoise, notamment Florentin Pogba, l'imprécision des attaquants verts. Samedi sera un autre test contre une équipe de Montpellier en plein renouveau. "Montpellier sera un match difficile car on pensera au match de Chelsea qui sera important", prédit Thiago Silva. Il est certain que Laurent Blanc ne prendra aucun risque et fera tourner ses cadres pour éviter toute nouvelle blessure avant le choc face aux Blues. "On est prêts pour Chelsea, ajoute Thiago Silva. Je pense que tout le monde est conscient de ce qui nous attend là-bas." Un pass pour les quarts ou une énorme déception.