Evian-PSG
Brice Dja Dje Dje (Evian TG) à la lutte avec Ezequiel Lavezzi (PSG) lors de la saison 2012-2013 | AFP - JEAN-PIERRE CLATOT

Le PSG en terre hostile à Evian

Publié le , modifié le

A l'occasion mercredi soir de la 16e journée de Ligue 1, le PSG revient sur une plouse qui ne lui avait pas trop réussi la saison dernière, celle d'Evian TG. Les hommes de Laurent Blanc essayeront d'y enchaîner un 37e match sans défaite. Mickaël Landreau, lui, jouera son 603e match en Ligue 1, celui du record. Mevlut Erding reviendra aussi sur des terres qu'il a déjà fréquentées, à Rennes où il a joué durant un an et demi. Enfin une question : Hervé Renard va-t-il connaître enfin la victoire avec Sochaux ?

L’affiche : Evian – PSG

Au printemps dernier, le PSG de Carlo Ancelotti se présentait à Evian pour le quart de finale de Coupe de France. Emplis de suffisance, les Parisiens s’étaient fait sortir aux tirs au but et voyaient leur rêve de doublé s’envoler. Une élimination – sans perdre – qui avait fait du bruit. Huit mois plus tard, c’est un PSG invaincu depuis 36 matches qui se rend en Haute-Savoie. Un PSG, solide leader, qui a passé 4 buts à Lyon dimanche et qui affiche une moyenne de 2,47 points de moyenne par rencontre depuis le début du championnat. Pour cette rencontre, Laurent Blanc devrait logiquement faire tourner et offrir du temps de jeu aux habituels remplaçants (Digne, Ménez, Jallet, Rabiot…). Chez les Hauts-Savoyards, l’heure est au rebond après trois matches sans victoire. Les hommes de Pascal Dupraz, actuels 15e de Ligue 1, restent même sur une défaite 4-0 à domicile face à Lorient. Pour ce choc - "un événement" - selon Dupraz, l’entraîneur ne pourra toujours pas compter sur son meilleur buteur Kevin Berigaud (6 buts), toujours blessé.

Le joueur : Mevlut Erding

L'attaquant de Saint-Etienne Mevlut Erding
L'attaquant de Saint-Etienne Mevlut Erding

L’attaquant stéphanois, Mevlut Erding, revient à Rennes où il a joué et où il a débuté cette saison en cours, inscrivant même un but pendant la première journée lors de la victoire des Bretons contre Reims (2-1). Dans les derniers instants du mercato estival, il s’est engagé avec Saint-Etienne, son quatrième club de Ligue 1 après Sochaux, le PSG et donc Rennes. "J’ai joué un an et demi là-bas, j’ai des bons souvenirs et des mauvais comme la défaite en Coupe de la Ligue contre Saint-Etienne (sourire). Je connais très bien mes anciens coéquipiers et le stade de la Route de Lorient. Ca va me faire quelque chose d’y rejouer", a-t-il indiqué en conférence de presse. Auteur de ses deux premiers buts avec les Verts lors des deux dernières journées (contre Nice et Reims), le Turc a, à chaque fois, bénéficié d’une erreur du gardien. Peut-être que Benoit Costil, le portier de Rennes, lui fera aussi un cadeau. En tout cas, anciens coéquipiers ou pas, les Verts iront en Bretagne pour gagner. "Rennes est un concurrent direct. On va essayer d’être ambitieux dans le jeu. On est sur une bonne série et on veut qu’elle continue", a assuré l’attaquant.

Les chiffres : 0, 5, 603

0 : comme le nombre de victoires d’Hervé Renard depuis son arrivée à la tête du FC Sochaux. Arrivé dans le Doubs après l’interim d’Omar Daf, l’ancien entraîneur de la Zambie a depuis enchaîné 3 nuls et 3 défaites. La réception de Reims mercredi pourrait donc coïncider avec sa première victoire sur le banc sochalien.

5 : comme le meilleur nombre de passes décisives réussies par un Français dans les grands championnats cette saison. Ils sont trois à atteindre ce chiffre, Franck Ribéry (Bayern Munich), Karim Benzema (Real Madrid) et Yann Jouffre, le joueur du FC Lorient. Le milieu lorientais est le meilleur passeur de la Ligue 1 à égalité avec James Rodriguez (AS Monaco).

Voir le tweet d'OptaJean

603 : comme le nouveau record de matches joués en Ligue 1 pour Mickaël Landreau s’il joue le derby corse entre Bastia et Ajaccio. Dimanche face à Evian-TG, il a égalé le record de Jean-Luc Ettori. "Si j'ai réussi cette carrière, c'est parce que j'estime qu'il n'y a pas de petit match", a déclaré le portier après la victoire 2-0 contre les Hauts-Savoyards.

Les déclarations 

"C’est la récupération qui prime. Il est primordial de pouvoir recharger les batteries entre les rencontres, si rapprochées de surcroit. Nous enchaînons les matches et les déplacements, il faut donc récupérer le plus efficacement possible". Le joueur des Girondins de Bordeaux, Landry Nguemo, s’inquiète du peu de temps entre la 15e et la 16e journée. En effet, trois jours après leur victoire contre Ajaccio, les hommes de Francis Gillot et les autres joueurs de Ligue 1 remettent déjà le couvert. Un seul mot d’ordre pour les 20 clubs : ré-cu-pé-ra-tion.

"Une défense à 5 ? Non, défense à 11 et attaque à 11".
La réception du PSG est un "événement" à Evian. Mais aussi une source d’inquiétude. Interrogé sur le système envisagé pour contrer l’armada parisienne, Pascal Dupraz, l’entraîneur de l’ETG, n’a pas voulu donner de pistes. Il appelle à la solidarité.

Voir le tweet d'Evian TG