PSG Jallet frappe 09 2010
Le défenseur parisien Christophe Jallet à la frappe | AFP - Franck Fife

Le PSG en leader ?

Publié le , modifié le

En attendant les duels de dimanche, le Paris Saint-Germain a l'occasion de prendre les commandes de la Ligue 1, lors de la 18e journée. Pour y parvenir, il faudra prendre le dessus sur une équipe de Monaco mal en points. Jouant également les premiers rôles, Rennes aura un coup à jouer face à Valenciennes.

Le PSG qui vient d'apprendre qu'il affronterait en 16e de finale de l'Europa Ligue les Biélorusses du FC Bate, peut aborder cette 18e journée de Ligue 1 relativement sereinement. Opposés à des Monégasques qui font bien pâle figure depuis le début de la saison, les Parisiens qui ne pointent qu'à une longueur des Lillois, peuvent envisager un neuvième succès. Pouvant compter sur la deuxième meilleure attaque de L1,  les hommes d'Antoine Kombouaré ne devraient pas être trop inquiétés par de bien timides attaquants monégasques. Cette rencontre sera l'occasion pour Nenê de retrouver son ancien club. "C'est une rencontre comme les autres, même si elle est spéciale pour moi car c'est mon ancien club et mes anciens coéquipiers. J'ai gardé contact avec beaucoup d'entre eux, comme Adriano, Alonso, ou certains membres du staff", a admis le Brésilien. Sa nouvelle équipe reste invaincue depuis le 23 octobre, contrairement à l'ASM, au bord de la zone rouge. Guy Lacombe sait qu'un échec face à une équipe qu'il a dirigée de décembre 2005 à janvier 2007 pourrait marquer la fin de son expérience sur le Rocher.

Egalement à l'affût, Rennes entent bien le rester. Le club breton qui sera aussi opposé à une équipe a priori à court de forme, Valenciennes, le Stade Rennais peut en cas de succès, revenir sur le podium. Meilleure défense du championnat avec seulement 11 buts encaissés, le Stade rennais évoluera pour la première fois sans Rod Fanni, parti pour l'OM cette semaine. Frédéric Antonetti qui déplore ce départ, sait par ailleurs que son équipe souffre toujours sur le secteur offensif. "Nous sommes les seuls du championnat à n'avoir que trois attaquants purs. Dont deux (Kembo et Camara) qui débutent", a-t-il estimé, jugeant "vital" le recrutement d'un attaquant supplémentaire.

Non loin du podium, Brest qui reste sur un nul et une défaite doit relever la tête au plus vite pour ne pas voir les efforts de début de saison anéantis. Opposés à Nice, les Bretons miseront également sur une défense hermétique (14 buts concédés en 17 journées) pour venir à bout de leurs adversaires niçois, qui tardent à décoller au classement.

Un temps leader de L1, Saint-Etienne accueille la lanterne rouge, Arles-Avignon. Les Verts qui ont enfin retrouvé le chemin de la victoire en allant battre Monaco, espèrent confirmer leur regain de forme. Désormais lié au club jusqu'en juin 2014, Christophe Galtier compte bien fêter cette prolongation par une victoire.

A suivre également le choc des mal-classés entre Lens et Caen, celui du ventre mou du championnat opposant Toulouse à Lorient, et enfin Montpellier à Auxerre, le club héraultais pouvant en cas de succès repointer le bout de son nez dans les premiers rangs.

Romain Bonte