Angel Di Maria (PSG) a signé un doublé face à Angers
Angel Di Maria (PSG) a signé un doublé face à Angers | AFP

Le PSG corrige Angers (5-1) et compte 24 points d'avance en tête de la Ligue 1

Publié le , modifié le

Après un début d'année timide, Paris a passé la vitesse supérieure samedi, face à Angers (5-1). Zlatan Ibrahimovic en a profité pour inscrire son 17e but en Ligue 1. Angel Di Maria, étincelant, s'est offert un doublé. Le PSG compte provisoirement 24 points d'avance sur Monaco.

Depuis la reprise, Paris avançait à un rythme de sénateur. Sans accroc, mais sans surclasser son adversaire pour autant. Samedi, le PSG a remis un sacré coup d’accélérateur. Résultat : Angers a été balayé 5-1 au Parc des Princes. L’équipe de Laurent Blanc caracole toujours en tête de la Ligue 1. A la faveur de cette 11e victoire consécutive toutes compétitions confondues - la 6e en Championnat - elle compte 24 points d’avance provisoirement 24 points sur son dauphin monégasque, hôte de Toulouse dimanche. Un TFC que Paris accueillera mercredi, en demi-finale de la Coupe de la Ligue…

En attendant, le PSG n’a donc fait qu’une bouchée du SCO. Les prouesses de Letellier devant Van der Wiel (24e) et Matuidi (29e) n’ont pas suffi. Ibrahimovic, d’une frappe légèrement déviée, a signé son 17e but en autant de matches de L1 (1-0, 33e). Dans la foulée, Lucas - préféré à Edinson Cavani - a fait le break, au terme d’une combinaison entre Di Maria et van der Wiel (2-0, 38e). La patte gauche du stratège argentin a fait des merveilles aux 63e et 66e minutes : deux buts, ou plutôt, deux bijoux, qui s’ajoutent à un autre en début de seconde période, de van der Wiel (3-0, 54e).

Seule (petite) ombre au tableau : la réduction du score angevine, signée Capelle à l’heure du jeu (3-1, 59e). Il en fallait plus, nettement plus, pour contrarier le rouleau-compresseur parisien. Bien décidé à engranger tous les points possibles, histoire de garder des forces. Plus que trois semaines avant la double confrontation en Ligue des champions, face à Chelsea…