Duel aérien entre Yohan Mollo et Blaise Matuidi lors de Saint-Etienne-PSG
Yohan Mollo a tenu le choc dans les duels aériens face à Blaise Matuidi. | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le PSG, accroché par l'ASSE (2-2), n'en profite pas non plus

Publié le , modifié le

Le PSG a manqué l'occasion de repousser Lyon à sept longueurs, en concédant le nul à Saint-Etienne (2-2), dimanche en clôture de la 29e journée de Ligue 1.

Paris y a longtemps cru. Alors qu'ils avaient l'opportunité de prendre sept points d'avance sur leur dauphin Lyon, et douze sur Saint-Etienne, et donc d'assommer partiellement la Ligue 1, les Parisiens n'ont pu faire mieux qu'un nul à Geoffroy-Guichard (2-2), laissant échapper au passage quelques précieux points dans la course au titre. Après avoir mené au score (2-0), le PSG a levé le pied et a permis aux Verts de recoller à la marque. Ce que François Clerc ne s'est pas privé de faire, en décochant une frappe limpide (72e, 2-2) -mais entachée d'une faute grossière de Brandao- pour sceller le sort d'une rencontre à suspense.

Ibrahimovic frappe... encore

Cette 29e journée -et c'est bien là l'information que l'on peut en tirer- n'a donc livré aucun enseignement majeur, étant donné qu'aucune équipe de la première moitié du classement (!) ne s'est imposée ce week-end. Certes, avec ce bon résultat dans le Forez, le PSG augmente son capital points sur les Gones, mais les Parisiens auraient pu prétendre à mieux s'ils n'avaient lâché en fin de match. Car c'est bien Paris qui a contrôlé les débats durant plus d'une heure : Javier Pastore profitait, d'abord, d'une relance hésitante de Bayal Sall (9e, 0-1) pour ouvrir le score, Zlatan Ibrahimovic transformait, ensuite, d'une panenka un penalty généreusement accordé à Lavezzi (19e, 0-2) pour -on le pensait alors- boucler l'affaire. 

Beckham perd son calme

Oui mais voilà : à trop se reposer sur leurs acquis, la bande à Beckham -titulaire pour la première fois en Ligue 1- s'est logiquement exposée. Saint-Etienne, longtemps acculé dans son camp, s'en est ainsi remis à un but contre son camp d'Alex (37e, 1-2), bien pressé par Brandao, pour replonger dans le match. Et à force de laisser venir, Paris a fini par se faire sanctionner. Brandao (50e, 58e), Cohade (59e) et surtout Aubameyang (67e) ont peu à peu resserré l'étreinte sur la défense parisienne. Clerc, lui, l'a prise à défaut d'une volée brossée (72e, 2-2) dans la lucarne d'un Sirigu spectateur.

Un but, là encore, validé à tort par M.Gautier en raison de la faute de Brandao sur Thiago Silva, mais qui permet aux Verts de conserver leur série d'invincibilité en 2013 (14 matchs, toutes compétitions confondues). Les Parisiens, furieux et frustrés à l'image d'un Beckham hors de lui au coup de sifflet final, ont laissé vraisemblablement passer leur chance. 

Résultats Ligue 1

Classement Ligue 1