Zlatan Ibrahimovic (PSG) à la lutte avec N'golo Kante (Caen)
Zlatan Ibrahimovic (PSG) à la lutte avec N'golo Kante (Caen) | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le PSG accroché par Caen...perd quatre joueurs

Publié le , modifié le

Le PSG a laissé passer l'occasion de prendre la tête de la L1 pour la première fois depuis le début de la saison, en concédant le match nul (2-2) face à Caen en fin de match samedi pour le compte de la 25e journée. Réduits à neuf après une série de quatre blessures, les Parisiens qui semblaient avoir le match en main, ont abandonné la victoire et ne se sont pas rassurés avant de recevoir Chelsea en Ligue des Champions.

Jusqu'aux toutes dernières minutes de la partie, les Parisiens pensaient avoir assuré l'essentiel avec certes un brin de réussite, mais la fin de match leur a été fatale face à des Caennais en pleine confiance, et qui ont cru en leurs chances jusqu'au bout. Bilan pour le PSG: un seul point pris et quatre joueurs touchés dans cette rencontre qui ont du quitter la pelouse. C'est d'abord le milieu de terrain international Yohan Cabaye qui a été  remplacé dès la 16e minute par Rabiot. Il souffrait manifestement de la cuisse. Au début de la deuxième période, c'est ensuite le défenseur brésilien  Marquinhos qui a dû laisser sa place à son compatriote David Luiz. A la 69e minute, c'est Aurier qui est sorti du terrain sur une civière. Puis Lucas, également touché, a quitté la pelouse par précaution, laissant les Parisiens à  neuf, alors que Laurent Blanc avait déjà effectué ses trois remplacements. 

Paris en roue libre...avant les blessures

Les Parisiens ont pourtant marqué aux meilleurs moments. D'abord en tout début de partie par Ibrahimovic (2e) reprenant un bon centre d'Aurier, en bousculant un peu Yahia mais l'arbitre estimait qu'il n'y avait pas faute. Puis en fin de première période par Lavezzi (40e), bien servi par Lucas, qui gagnait son duel avec Vercoutre. Après avoir pris cet avantage plutôt confortable au vue de la configuration du match, les Parisiens n'étaient guère inquiétés par des Normands volontaires mais un peu trop brouillons. Ceux-ci devaient pourtant trouver suffisamment de ressources pour renverser la tendance en toute fin de match, profitant du fait que les Parisiens se retrouvaient réduits à neuf. Les Caennais décidaient alors de jouer leur va-tout. Ils trouvaient une première fois la faille dans une défense parisienne désorganisée, par Sala dont la reprise surprenait Sirigu. (2-1, 89e). Le gardien du PSG s'inclinait encore à peine trois minutes plus tard sur un superbe coup-franc de Bazile, qui permettait à Caen d'arracher le nul au Parc des Princes.

C'est une mauvaise opération comptable pour le PSG qui ne profite pas du nul concédé la veille par Marseille devant Reims, et qui pourrait laisser Lyon prendre encore un peu plus d'avance en cas de succès dimanche à Lorient. Mais aussi une mauvaise journée avec les blessures musculaires enregistrées, et peut-être des absents à prévoir contre Chelsea. 

Blanc inquiet pour mardi 

En conférence de presse d'après match, Laurent Blanc est revenu sur les blessés, laissant entendre que ces quatre joueurs risquaient d'être absents mardi. "Je ne suis pas médecin. Mais Cabaye ce sont les adducteurs, Marquinhos les  ischio-jambiers, Aurier le quadriceps et Lucas les adducteurs aussi", a expliqué l'entraîneur parisien . "Ce sont des blessures musculaires. Il faut voir leur gravité exacte mais je pense que pour mardi, ça va être très, très compliqué de les récupérer".

RESULTATS ET CLASSEMENT DE LA LIGUE 1

Christian Grégoire