Ibrahimovic PSG Ajaccio
Zlatan Ibrahimovic. | MIGUEL MEDINA / AFP

Le PSG accroché à domicile par Ajaccio

Publié le , modifié le

Mené rapidement par Ajaccio, comme cela avait été le cas à Montpellier (1-1) le week-end dernier, le PSG -qui a buté pendant plus d’une heure sur un Ochoa de gala- a obtenu en toute fin de match le nul grâce à Edinson Cavani en clôture de la 2e journée de Ligue 1. Les Parisiens, 13es ce dimanche, ne décollent toujours pas au classement.

Décidément, cette saison, le PSG peine à rentrer de plain-pied dans ses matches. Une semaine après le nul à Montpellier (1-1), et le but précoce de Cabella (10e), en ouverture de la saison 2013-2014 de Ligue 1, le club de la Capitale s’est fait cette fois-ci cueillir à froid à domicile par un AC Ajaccio diminué. Les Parisiens, profitant de la première titularisation d'Edinson Cavani et de son premier but en France, ont accroché un nul (1-1) plus que mérité... après avoir longtemps buté sur un Memo Ochoa des grands soirs.

Avec ce résultat, et alors que ses principaux concurrents l'avaient emporté ce week-end, le PSG pointe cependant en deuxième partie de classement. Ajaccio, de son côté, inscrit son premier point sous les ordres de Fabrizio Ravanelli.

Ibrahimovic fait feu de tous bords mais…

Dominé d’entrée mais faisant preuve d’une solidarité exemplaire en défense, les Corses n’ont eu besoin que d’une occasion, d’une frappe en 90 minutes, pour prendre la mesure des champions de France en titre. Pedretti a ainsi parfaitement exploité une remise de Mutu en envoyant une belle frappe enroulée dans le petit filet opposé de Sirigu (1-0, 10e).

Bousculé par un Laurent Blanc désabusé sur le bord de la pelouse, le PSG (36 tirs, 14 cadrés) a alors mis en route le "rouleau-compresseur". Avec Ibrahimovic et Cavani comme têtes d’affiche. Mais à chaque fois, et cela devient une constante lorsqu’il vient au Parc des Princes, Memo Ochoa -auteur de 12 arrêts- est venu gêner les plans franciliens avec une main (7e, 33e), un pied (21e, 66e), un coéquipier (60e) et avec l’aide de sa barre transversale (81e, 90e+2).

Cavani sauve Paris

Omniprésent dans le camp de l’ACA, et ouvert sur le jeu, Edinson Cavani -peu en vue jusqu’ici- a alors pris ses responsabilités à cinq minutes de la fin de la rencontre. Après s’être mis sur son pied gauche, l’Uruguayen a enroulé le ballon, dans la lucarne, hors de portée d’Ochoa (1-1, 86e). Les Parisiens, boostés par ce retour au score, ont finalement jeté leurs dernières forces dans la bataille. Trop tard cependant pour espérer meilleure issue...

Classement Ligue 1

Résultats Ligue 1