Pierre-Marie Geronomi
Pierre-Marie Geronomi, le président du SC Bastia | PHOTOPQR/VOIX DU NORD TEAMSHOOT

Le président du SC Bastia en garde à vue

Publié le , modifié le

Le président du club de football de Bastia, Pierre-Marie Geronimi, et son épouse ont été placés en garde à vue à Bastia dans le cadre d'une enquête préliminaire sur les finances du club, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

M. et Mme Geronimi avaient été convoqués au commissariat de police de  Bastia pour être entendus sur des mouvements de fonds entre le SCB et une  société de location de véhicules dont le président du club est gérant. L'enquête préliminaire a été diligentée par le pôle économique et financier  du parquet de Bastia dans le cadre de la surveillance des mouvements de fonds  effectuée par la cellule antiblanchiment Tracfin du ministère de l'Economie et  des Finances, a-t-on indiqué de même source.

La garde à vue peut se prolonger durant 48 heures dans ce type d'enquête. Sur son site officiel, le SC Bastia assure dans un communiqué publié mardi  que "les sommes qui ont été versées par le club à ses fournisseurs, notamment  pour la location de minibus afin de transporter les jeunes du centre de  formation, sont toutes fondées et justifiées". "Comme notre club l'avait déjà précisé dans un communiqué officiel daté du  22 janvier 2014", précise en outre Bastia, "le marché du stade avec pelouse  synthétique du centre d'entrainement des jeunes situé à Borgo, n'a donné lieu à  aucune malversation ni flux financier irrégulier."

Bastia, qui occupe actuellement la dernière place du classement de Ligue 1  après 17 journées, "tient donc à renouveler son entière confiance au Président  Pierre-Marie Geronimi et à assurer (...) qu'aucune irrégularité n'émane ou n'a  émané de la comptabilité du club".

AFP