Edinson Cavani - PSG Real Madrid
Edinson Cavani face à Keylor Navas | CURTO DE LA TORRE / AFP

Le père de Cavani conseille à son fils de quitter le PSG

Publié le , modifié le

Luis Cavani, le père d'Edinson Cavani, a expliqué dans un entretien accordé à la chaîne de télévision israélienne Sport 5, que son fils "souffrait" trop au Paris Saint-Germain, et qu'il devait profiter du prochain mercato pour rejoindre un club comme le Real Madrid, Manchester United ou la Juventus Turin. Cette dernière aurait d'ailleurs récemment proposé 20 millions d'euros pour recruter le buteur uruguayen qui est en contrat avec le PSG jusqu'en juin 2018.

Assez peu utilisé cette saison par Laurent Blanc, Cavani a démontré mardi soir en marquant face à Chelsea (2-1) qu'il reste un attaquant de classe internationale. Et c'est sans doute pour cette raison que son père a dénoncé sa situation de remplaçant de luxe au PSG. "Ils l'ont acheté pour le faire jouer en pointe, mais Edi joue sur un côté. Il ne peut pas aider l’équipe autant qu’il le veut, c’est ce qu’il ressent. Parfois, il n’est pas à l’aise", confie Luis Cavani. "Zlatan (Ibrahimovic) ne veut pas jouer sur les ailes, alors ils ont laissé tomber Edinson", se désole ainsi Monsieur Cavani qui déplore que les dirigeants parisiens le mettent de côté.

"Aussi longtemps que Zlatan sera là, il jouera dans l’axe. Il est pourtant clair qu’Edi serait plus efficace en pointe et profiterait des nombreux centres de ses coéquipiers. Edi est né pour marquer", a déclaré le père du joueur. "Edinson souffre au PSG. S'ils le laissent jouer en N.9 (en pointe), il sera heureux", a-t-il affirmé. "Je voudrais le voir jouer au Real Madrid, à Manchester United, ou à la Juventus", dit encore le père du joueur de 29 ans. Et cette annonce n'est peut-être pas si innocente lorsque l'on sait que quelques grosses écuries européennes comme la Juve, l'Inter ou encore Arsenal, lorgnent sur l'Uruguayen. Arrivé à Paris en provenance du Napoli en 2013 pour 65 millions d'euros, il pourrait être revendu 20 millions de moins l'été prochain. Il a pourtant marqué 16 buts en 35 matches depuis le début de la saison, et a prouvé mardi qu'il avait bien sa place au PSG. Qui de lui ou d'Ibrahimovic partira le premier ?

Romain Bonte