Dmitri Rybolovlev, AS Monaco
Le propriétaire de l'AS Monaco, Dmitri Rybolovlev | AFP - BORIS HORVAT

Le patron de l'AS Monaco Rybolovlev inculpé

Publié le , modifié le

Entendu par la justice monégasque ce jeudi matin, Dmitry Rybolovlev a été "inculpé pour complicité d'atteinte à la vie privée", annonce une source judiciaire, citée par l'AFP. Le milliardaire russe était auditionné dans le cadre d'une plainte déposée par une Bulgare résidente monégasque, Tania Rappo. Tout repose sur une affaire d'escroquerie opposant Rybolovlev au marchand d'art suisse Yves Bouvier, grâce auquel il a investi une partie de son patrimoine dans une collection de toiles.

La veille, Dmitry Rybolovlev, considéré comme l'homme le plus puissant du Rocher, avait indiqué qu'il s'attendait à cette inculpation. "Je dois être inculpé comme complice dans cette affaire, bien que je conteste avoir commis de tels faits", avait-il soutenu. Les faits qui lui sont reprochés datent du 23 février 2015. Ce soir là, lors d'un dîner au domicile monégasque de Rybolovlev, l'avocate du Russe, Me Tetiana Bersheda avait réalisé un enregistrement de Tania Rappo à son insu. Deux jours plus tard, Mme Rappo était interpellée par la police monégasque qui avait reçu ledit enregistrement, assorti de commentaires.

2 milliards de dollars investis

Amie de la famille Rybolovlev, c'était Mme Rappo qui avait mis en relation en 2003 l'actuel patron de l'AS Monaco et le marchand d'art Yves Bouvier. Les deux hommes avaient fait affaire et le milliardaire russe avait investi pas moins de 2 milliards de dollars dans une collection de tableaux. Depuis l'affaire de l'enregistrement, Monaco assiste depuis plusieurs semaines à un scandale mêlant de hauts fonctionnaires de police et l'ex-garde des Sceaux Philippe Narmino, tous soupçonnés d'avoir servi les intérêts du Russe. Juste après le départ de M. Narmino, une enquête contre X pour trafic d'influence a été ouverte le 22 septembre.

"Une escroquerie massive"

Jeudi, avant d'être auditionné, M. Rybolovlev s'était dit victime d'"une escroquerie massive". M. Rybolovlev, actionnaire majoritaire de l'ASM depuis fin 2011, accuse en effet M. Bouvier de lui avoir surfacturé ses tableaux, alors que Mme Rappo touchait aussi des commissions sur chaque oeuvre revendue. Le marchand d'art a été inculpé d'"escroquerie" à Monaco et Mme Rappo de "blanchiment". Rybolovlev qui a bâti toute sa fortune (la 166e mondiale en 2016) en rachetant des entreprises étatiques, avait été inculpé en 1996 pour le meurtre de l'un de ses directeurs d'usine. Emprisonné durant 11 mois, il avait finalement été relâché pour manque de preuves. Il est également soupçonné par le FBI d'être l'émissaire entre Donald Trump et les réseaux russes.

francetv sport @francetvsport