Le nouveau mea culpa de Zlatan

Le nouveau mea culpa de Zlatan

Publié le , modifié le

Sous le feu des critiques depuis son coup de sang dans le paddock de Chabban-Delmas à l'issue du match face à Bordeaux, l'attaquant suèdois du Paris Saint-Germain a renouvelé ses excuses, ce lundi, dans une vidéo diffusée paris le club parisien.

L'ancien attaquant du Milan AC, vivement tancé dans les médias après ses propos injurieux envers Johan Hamel - le 4ème arbitre de Bordeaux-PSG - et la France, qu'il a qualifiée de "pays de merde", avait déjà présenté des excuses dimanche dans la soirée. Ce lundi, il a tenu, dans une vidéo diffusée par le club, à apporter de nouvelles explications à son geste, qui sera étudiée jeudi par la commission de discipline de la LFP. 

"Ne parlons pas d'autre chose que de football" 

"Tout d’abord, je ne visais pas les Français, affirme le joueur suèdois. Sur le moment, j’étais en colère. S’ils ont pris mes propos contre eux ou qui les ont mal interprétés, je m’excuse sincèrement. Je n’ai pas de problème avec ça. Je suis un homme d’honneur, en accord avec ce que je fais. Je m’excuse à nouveau. Mais quand je vois comment mes propos ont été récupérés et mal interprétés, je pense que les Français sont suffisamment intelligents pour comprendre la situation. En tous cas ; pour tous ceux qui se sont sentis offensés, je m’excuse. Les gens m’ont toujours bien accueilli. Je suis heureux. Je respecte les gens qui me respectent. Tous les jours de mon aventure au PSG sont fantastiques. Je ne regrette rien. Personne ne me fera changer d’avis. Depuis le premier jour que je suis à Paris, je ne vis que des bons moments. Je suis heureux. Donc, ne déformez pas les choses. On parle de football. Donc ne parlons pas d’autre chose que de football. Car le foot ici est la chose la plus importante pour moi".

Jean Charbon