Enyeama LOSC
Vincent Enyeama est désormais invaincu depuis 945 minutes en Ligue 1. | FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le LOSC et Enyeama restent infaillibles

Publié le , modifié le

Alerté par la victoire de l'AS Monaco en fin d'après-midi sur Rennes (2-0), le LOSC a éprouvé des difficultés à se défaire de Valenciennes (0-1) au Hainaut. Vincent Enyeama, le portier des Dogues, a conservé son invincibilité. A Toulouse, Wissam Ben Yedder a fait le spectacle en s'offrant un triplé lors de la correction infligée à Sochaux (5-1).

Le LOSC ne relâche pas son étreinte autour du PSG. En déplacement du côté de Valenciennes, pour le derby du Nord, les Dogues devaient l’emporter pour reprendre leur place de dauphin à Monaco, vainqueur d’une pâle équipe de Rennes (2-0) en fin d’après-midi, et revenir par la même occasion à une unité du PSG avant l'affiche du week-end contre Lyon. Les hommes de René Girard, réduits à dix après l’expulsion de Béria (53e), se sont imposés pour la 6e fois de la saison sur la plus petite des marges. Ronny Rodelin avait en effet fait le plus dur quelques minutes plus tôt en ajustant le portier adverse du plat du pied (1-0, 47e). Vincent Enyeama, qui comme le week-end dernier a sauvé son équipe dans le temps additionnel, reste désormais sur 13 "clean-sheets" (appellation anglaise pour les matches sans encaisser de but). Il n’est plus qu’à 231 minutes du record d’invincibilité de Gaëtan Huard.

Ben Yedder soigne ses statistiques

Sochaux enchaîne les corrections. Comme à Guingamp (5-1) ou à Bordeaux (4-1) les semaines précédentes, les Lionceaux ont explosé sur le terrain de Toulouse (5-1). Emmanuel Mayuka avait pourtant ouvert le score (0-1, 7e). Oui mais voilà : les Sochaliens ont craqué et Wissam Ben Yedder en a profité. Le Toulousain s’est offert un triplé (28e, 45e, 62e), bien imité par Sirieix (49e) au retour des vestiaires. En toute fin de rencontre, Lionel Zouma s'est distingué en inscrivant une superbe volée… contre son camp (90e+3). Sochaux se morfond plus que jamais dans les bas-fonds du championnat.

Dans les autres rencontres, l'EA Guingamp a infligé sa deuxième défaite de suite à Nantes (1-0). Un coup d'arrêt pour les Canaris, qui n'avaient plus connu pareille série depuis le 25 août dernier (2-1 contre Lorient puis 1-2 face au PSG). Les Merlus, justement, se sont offerts un peu de répit à domicile en enregistrant un deuxième succès consécutif (3-0) face à des Niçois en crise. Claude Puel va vite devoir trouver une solution s'il veut enrayer la chute vertigineuse de son équipe.

Le Classement de la Ligue 1

Vidéo: Retour sur Monaco - Rennes et St-Etienne - Reims

Voir la video