Khalid Boutaib
La joie de Khalid Boutaib et des Ajacciens | PHOTOPQR/NICE MATIN

Le leader troyen trébuche à Niort, le Gazélec en profite

Publié le , modifié le

En s'inclinant à Niort (0-1) ce vendredi, Troyes perd de son avance en tête de la Ligue 2. Le GFC Ajaccio et Dijon, vainqueurs d'Orléans (3-2) et de Créteil (2-0), reviennent respectivement à cinq et six longueurs du leader.

Sale soirée pour le leader. Intenable fin décembre et en janvier, l'ESTAC a confirmé ce vendredi son coup de moins bien en s'inclinant chez le mal classé niortais (0-1). Troyes a terminé la rencontre à dix - et sans son entraîneur Jean-Marc Furlan, lui aussi exclu - et voit son avance fondre au classement. Avec une seule victoire sur ses cinq derniers matches (pour deux nuls et deux défaites), l'indiscutable favori au titre cette saison en Ligue 2 doit réagir s'il ne veut pas voir Ajaccio ou Dijon s'installer sur le trône. 

En effet, le Gazélec, vainqueur (3-2) à domicile contre Orléans ce vendredi, malgré deux buts encaissés sur coups de pied arrêtés, est en pleine bourre. Le club corse n'a désormais plus perdu depuis trois mois (!) et s'affirme comme un sérieux candidat à la première place. Il est imité par Dijon qui en battant Créteil (2-0) à l'extérieur, monte provisoirement sur le podium, en embuscade avant le match de Brest contre Sochaux dimanche.

En bas de tableau, Châteauroux a enfin conjuré le sort : après 13 matches sans victoire, l'avant dernier du Championnat s'est imposé contre Nîmes (2-1) et revient doucement sur Tours (accroché par Nancy, 1-1) et Valenciennes (qui n'a pris qu'un point contre Clermont, 0-0). La lanterne rouge Arles-Avignon a elle poursuivi son long chemin de croix en s'inclinant (0-1) à Laval..

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer