Serge Aurier PSG
Le joueur du PSG, Serge Aurier | DPPI - STEPHANE ALLAMAN

Le joueur du PSG Serge Aurier devrait être transféré à la fin de saison

Publié le , modifié le

Serge Aurier a rendez-vous lundi pour son entretien disciplinaire. Le PSG annoncera ensuite sa décision sur le futur du joueur. L'Equipe croit savoir que le club parisien envisagerait un départ cet été. En attendant ce départ, Aurier s'entraînerait avec la CFA.

Serge Aurier va bientôt être fixé sur son sort. Ce lundi, il assistera à son entretien disciplinaire avec un salarié du club de son choix qui pourrait être un de ses amis dans le groupe, Adrien Rabiot ou Laywin Kurzawa. Dimanche dernier, il a subi les foudres de son président Nasser Al-Khelaïfi. Depuis la sortie de la vidéo et la polémique qui a suivi, le joueur du PSG était parti se faire oublier en Suisse, mais son futur se décidera bien à Paris dans les prochains jours. Mis à pied par le club, il va attendre la levée de sa sanction mais ne devrait pas retrouver le groupe qui ne lui aura pas pardonné sa sortie. Non, d'après L'Equipe son avenir proche au PSG passera par la CFA. En effet, le club n'a pas envie de licencier un joueur de 23 ans qui a coûté 12 millions d'euros l'été dernier et qui jouit d'une très belle cote sur le marché des transferts après une première partie de saison de haute volée.

Lors de sa conférence de presse d'avant-match pour affronter Reims, laurent Blanc a évoqué le sujet succinctement: "Le club va prendre une décision sur Serge Aurier, pas l'entraîneur.  J'aurai une discussion avec lui, sans caméra, en face-à-face. Le club va  prendre une décision et il faudra la respecter. Après, on pourra dire si on  peut compter sur Serge Aurier jusqu'à la fin de la saison. Le temps fait  toujours son effet".

La CFA, avant le départ

Pour préparer au mieux ce dossier et éviter un retour de bâton, le PSG s'est entouré de ses avocats, a contacté Twitter pour évaluer la vidéo et n'ignore pas qu'une mise à pied qui s'étend au-delà d'un mois est considérée "comme dilatoire". Pour ne pas tout perdre, le club gardera donc au frais un joueur qu'il vendra - cher - l'été prochain. A moins d'un improbable revirement et d'une réintégration dans l'effectif professionnel. Dans le football, comme on le sait, tout va très vite.