Arnold Mvuemba
Le Lorientais Arnold Mvuemba à la lutte avec la défense rennaise | AFP - Jean-Philippe TRANVOUEZ

Le combat des Celtes

Publié le , modifié le

En clôture de la 9e journée de Ligue 1, Rennes reçoit Lorient, dimanche, pour un duel 100% breton qui ne devrait pas manquer d'enflammer le stade de la Route de Lorient (21h00). Plus tôt, les Parisiens tenteront, à Ajaccio, de poursuivre leur belle série tandis que Valenciennes, après deux nuls et une défaite, essaiera de renouer avec le succès face à Sochaux.

Après deux semaines de trêve internationale, le championnat a repris ses droits et, à cette occasion, la Bretagne va être en ébullition. Le stade de la route de Lorient va en effet être le théâtre, dimanche soir, d’une lutte sans merci entre Rennes et Lorient. Les deux équipes sont au coude-à-coude au classement et espèrent toutes deux venir se mêler à la lutte pour le podium. Pour Christian Gourcuff, actuel entraîneur de Lorient, cette affiche aura une saveur particulière puisqu’il retrouvera le Stade Rennais qu’il a entraîné au début des années 2000. Vainqueurs 2-0 de Nantes en match amical et tombeurs de Valenciennes lors de la dernière journée, les Merlus sont dans de bonnes dispositions. D’autant que l’an passé, leur passage en Ille-et-Vilaine s’était conclu par un succès (1-2).

Reste que les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Sur quatre déplacements, les Lorientais ne l’ont emporté qu’une seule fois depuis l’entame de championnat. C’était en août dernier, au Parc des Princes. Depuis, ça coince. Preuve en est, leur récent voyage dans le Nord d’où ils n’ont ramené qu’un petit point. Pour les Rennais, ce même voyage, juste avant la trêve, n’avait pas non plus été couronné de succès (2-0). Et autant dire qu’après ce revers à Lille, les troupes de Frédécric Antonetti vont avoir à cœur de rectifier le tir. Et de rééditer leur performance de juillet dernier où elles avaient battu les Merlus 2-1.

Avant le derby breton, le PSG va tenter de maintenir le cap sur la pelouse d'Ajaccio. Ce déplacement en Corse est abordé de manière plutôt sereine par les coéquipiers de Javier Pastore. Et pour cause, ils restent sur trois succès consécutifs face à Nice, Montpellier et Lyon. A l'extérieur, les hommes de Kombouaré ne se sont encore jamais inclinés et, face à une équipe d'Ajaccio en position de relégation, la belle histoire a de bonnes chances de se poursuivre. 

Dans le même temps, Valenciennes, avec une seule victoire au compteur, cherchera à relever la barre face à Sochaux. Des Sochaliens qui, avant la trêve, avaient largement maté le Téfécé (3-0) et seront donc motivés pour continuer sur leur lancée.

Isabelle Trancoën