Le clasico PSG-OM commence avant l’heure

Le clasico PSG-OM commence avant l’heure

Publié le , modifié le

Si le Paris-Saint-Germain et l’Olympique de Marseille ne s’affrontent que le 9 novembre prochain, le clasico est déjà bel et bien lancé. Pour la 12e journée de championnat, les Parisiens se déplacent ce samedi à Lorient (17h), et comptent bien engranger trois points supplémentaires, pour rester au contact des Phocéens.

Le double champion de France souhaite reprendre au plus vite son fauteuil de leader, actuellement occupé par l’OM. Et cela passe par une victoire à Lorient, face à un club qui vient de subir six défaites en sept rencontres. "Il est très important pour nous de nous imposer à Lorient pour rester aux côtés de Marseille", a annoncé Thiago Silva sur PSG TV. Bonne nouvelle tout de même, avec l'infirmerie parisienne qui est presque vide; seul Zlatan Ibrahimovic est encore blessé au talon. Avec un Lavezzi totalement rétabli, et un Cavani de retour de suspension, Paris retrouve son duo d'attaquants. 

Lorient au plus mal

Du côté de Lorient, la venue du PSG n’arrive pas forcément au bon moment pour les Merlus, qui sont 17e du classement. Si les Morbihannais ont repris quelques couleurs mardi, en se qualifiant pour les 8e de finale de la Coupe de la Ligue, sur le terrain d'Evian TG (2-1), leur forme du moment n’est pas très encourageante. D’autant que les hommes de Sylvain Ripoll n’ont gagné que trois de leurs 14 derniers matches au Moustoir. Alors que les Parisiens n’ont perdu qu’un seul de leurs 17 derniers déplacements (à Lyon, en avril dernier).

Jordan Ayew, neufs matches et deux buts en Ligue 1 cette saison, croit tout de même en son équipe : "C'est un très gros client qui vient au Moustoir. Ils ne sont pas imbattables, a avoué l'ancien Marseillais sur le site officiel du club. On va tout en oeuvre pour faire un résultat. Pour nous, tous les matchs sont importants et que ce soit le PSG ou une autre formation, on souhaite s'imposer pour prendre des points."

Paris n'a pas le choix

Les  Merlus vont devoir affronter un Paris lancé à toute vitesse à la poursuite de l’OM. L'équipe de Laurent ne doit plus laisser filer le club phocéen, et doit au moins maintenir l'écart de quatre points, qui les sépare de la tête du championnat. Les Parisiens n’ont donc pas d’autre choix que de l’emporter s’ils veulent ne pas être distancés par les hommes de Bielsa, qui reçoivent Lens ce dimanche (21h). En attendant le 9 novembre prochain, et la vraie confrontation, sur le terrain. 

Mathilde L'Azou

francetv sport @francetvsport