bayern leverkusen 022016
Les Bavarois ont eu du mal face à Leverkusen | Maxppp

Le Bayern concède ses premiers points de l'année

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich, réduit à dix, a concédé ses premiers points de l'année samedi à Leverkusen (0-0), après un match intense terminé en infériorité numérique après l'exclusion d'Alonso (84), lors de la 20e journée de Bundesliga. Le triple champion en titre (53 pts) conserve toutefois ses huit longueurs d'avance sur Dortmund, également réduit au silence plus tôt par le Hertha (0-0) dans le stade olympique de Berlin.

Leverkusen est la deuxième équipe à tenir tête au +Rekordmeister+, après  l'Eintracht Francfort (0-0), Mönchengladbach restant le seul à s'être offert le  scalp des Bavarois (3-1) début décembre. Pep Guardiola, dont le départ à Manchester City a été officialisé lundi, a  offert sa première titularisation de l'année à Arturo Vidal contre son ancien  club et laissé sur le banc Müller. Histoire peut-être de montrer que le Chilien était en forme, contrairement  aux rumeurs de virées alcoolisées parues dans la semaine. Mais ni Vidal, ni les attaquants Costa, Coman Robben et Lewandowski n'ont  pu se libérer de l'emprise du pressing d'un adversaire parfaitement organisé et  courageux jusqu'au coup de sifflet final. Après une première période marquée par un tir au but seulement de chaque  coté, non cadré pour le Bayern , la partie s'est un peu emballée après le retour  des vestiaires.

Aubameyang surveillé de près

"En première période, on a eu du mal à enchainer les passes. Il y a eu un  peu plus de continuité en seconde et Douglas Costa a été plus incisif", a  regretté Guardiola. Mais Lewandowski et Müller, rentré à la place de Robben à l'heure de jeu,  n'ont pu profiter des centres adressés par le Brésilien explosif sur le flanc  gauche. "Chicharito" n'a pu faire la différence en attaque, mais n'a pas rechigné à  la tache pour aider sa défense articulée autour de Toprak. L'organisation défensive a aussi été l'atout du Hertha pour garder sous  silence Dortmund pour la première fois de la saison. Le Borussia (45 pts) a conservé ses 10 longueurs d'avance sur le Hertha  (3e), invaincu depuis la reprise avec 3 nuls. Surveillé de près, Aubameyang, l'homme aux 20 buts en 19 matches, n'a  touché que 11 ballons et n'a placé aucune frappe jusqu'à son remplacement par  le Colombien Ramos (72). Dépité, l'ex-Stéphanois a suivi du banc la fin d'un match disputé sous le  regard de Jose Mourinho, limogé par Chelsea, convoité par ManU et invité par le  patron du Borussia.

Schalke a décroché sa 2e victoire de l'année, sa première dans son Veltins  Arena, en donnant la leçon (3-0) à une équipe de Wolfsburg (3-0) qui n'est que  l'ombre du vice-champion 2015. Le club de Gelsenkirchen s'est installé à la 4e place (33 pts), à une unité  du Hertha et avec la même marge d'avance sur Leverkusen et Mönchengladbach,  relancée la veille en atomisant le Werder brême (5-1). Wolfsburg, qui n'a pris que trois points depuis son dernier succès le 21  novembre, glisse au 8e rang (27 pts). Plutôt inquiétant à 11 jours du retour en  Ligue des champions par un 8e aller à La Gantoise. Stuttgart a poursuivi sa reprise de rêve par un 3e succès, acquis cette  fois sur la pelouse de l'Eintracht Francfort (2-4). Lanterne rouge à l'issue de la 16e journée, le club souabe se propulse  provisoirement aux portes du top-10 (11e avec 24 pts)!

AFP