Le milieu de terrain de Sochaux Kallou Traore face au Stéphanois Aubameyang
Le milieu de terrain de Sochaux Kallou Traore face au Stéphanois Aubameyang | AFP - Jeff Pachoud

Le bas de tableau se réveille

Publié le , modifié le

Un but de Doubai a permis à Sochaux, lors de la 5e journée de L1, de remporter sa première victoire de la saison aux dépens de Saint-Etienne (1-0), au stade Geoffroy-Guichard, au terme d'un match maîtrisé par les Verts, pourtant réduits à dix d'entrée de jeu. Evian et Nice ont également gagné et avec la manière, face à Bastia (3-0) et Brest (4-2).

Sochaux respire un peu mieux

Avant les rencontres de dimanche, les Sochaliens, qui avaient débuté le Championnat par quatre défaites consécutives, laissent la lanterne rouge à Troyes et montent au 19e rang alors que l'ASSE, qui restait sur deux succès de suite, descend de la 7e à la 9e place. Doubai a repris acrobatiquement, d'un retourné, un centre délivré de la droite par Sébastien Roudet et mal renvoyé par la défense stéphanoise, pour donner un avantage décisif aux Doubiens à la 75e minute. Jusqu'alors, même en infériorité numérique, les Stéphanois avaient maîtrisé une partie heurtée, qu'ils avaient très bien débutée avant l'exclusion de Jonathan Brison pour jeu dangereux sur Abdoul Camara (10).

Eric Hély (entraîneur de Sochaux): "Je suis heureux pour les joueurs qui travaillent depuis un mois d'arrache-pied et n'étaient pas récompensés. Nous avons vu qu'en étant solidaires et en étant plus agressifs, nous pouvions obtenir un bon résultat.La titularisation de Pouplin était un choix sportif. Je voulais créer un effet psychologique et la rentrée de Simon a été déterminante".

Auparavant, l'ASSE avait obtenu une très belle opportunité sur un tir de Renaud Cohade, repoussé sur la ligne par Mathieu Peybernes alors que Simon Pouplin, préféré à Pierrick Cros par l'entraîneur sochalien, était battu (5). Pouplin a toutefois été déterminant dans le succès des Sochaliens, en s'interposant à plusieurs reprises sur des tentatives de Romain Hamouma (32), Pierre-Emerick Aubameyang (45) ou encore Loïc Perrin, de la tête à la réception d'un corner (69), avant de détourner magnifiquement une dernière reprise d'Aubameyang après un centre de Cohade (83).

Premiers succès également pour Nice et Evian

Comme Sochaux, Nice et Evian ne comptaient aucune victoire avant la journée et comme les Sochaliens, ils ont mis fin à la série. Restant eux sur trois nuls, les Aiglons de Puel avaient déjà montré qu'ils étaient accrocheurs. Après la venue de Brest (13e), qui doit impérativement régler la question de son impuissance en déplacement pour décoller, Nice (10) prouve qu'il sait aussi gagner. Et même de belle manière (4-2).

Evian-Thonon-Gaillard a aussi remporté son premier succès de la saison en s'imposant (3-0) contre Bastia. Les Haut-Savoyards et leur nouvel entraîneur Pascal Dupraz, qui avait succédé à Pablo Correa au lendemain de la 4ème journée, sortent provisoirement  de la zone de relégation et remontent à la 15e place, tandis que les Corses concèdent leur troisième revers consécutif et pointent au 12e rang. La première de Dupraz dans les Alpes a également été couronnée de succès (3-0) et saluée par l'inusable Barbosa, auteur d'un doublé à 36 ans. Bastia et sa défense "gruyère" y sont aussi pour beaucoup... Avant de recevoir le PSG, le bon départ des Corses n'est plus que de l'histoire ancienne.

Valenciennes et Bordeaux se neutralisent

Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux): "On espère toujours gagner, ou que ce soit. Mais ce point peut être important. On a fait une belle première période, on a eu des opportunités qu'on n'a pas saisies. La déception vient de là".

Malgré de bonnes intentions dans ce duel du haut de tableau, Valenciennes et Bordeaux  se sont quittés sur  un score nul et vierge (0-0), au stade du Hainaut. Les joueurs de Francis Gillot, alignés dans un 3-5-2 offensif, pourront se satisfaire de rester invaincus cette saison. Ce troisième match nul d'affilée leur permet même de grimper d'un rang, en occupant provisoirement la 4e place. De leur côté, les Valenciennois prolongent également leur invincibilité, mais à domicile. Et grâce à ce quatrième match sans encaisser de but, ils progressent de la 7e à la 6e place avant les matches de dimanche.

Gilles Gaillard