Laurent Blanc PSG
L'entraîneur du PSG Laurent Blanc | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Laurent Blanc: "Oublions Barcelone"

Publié le , modifié le

A la veille d'affronter Monaco dans un choc pour clôturer la 9e journée de Ligue 1, Laurent Blanc a reconnu que ses joueurs choisissaient leur match. "Mais l'ambiance d'un match de Ligue des champions n'est pas la même, la préparation n'est pas la même ! Ca ne veut pas dire qu'on laisse tomber le championnat. Oublions Barcelone, car ça reste un match de poule et demain (dimanche) jouons ce match très important de L1."

- Après l'exploit de mardi en Ligue des champions contre Barcelone (3-2),  avez vous l'assurance de ne pas voir votre équipe retomber dans ses travers en  Championnat comme à Evian/Thonon ou Toulouse ?
Laurent Blanc:
"Mais on n'est jamais à l'abri de ça. Vous dites 'Paris choisit ses  matches'. Vous avez raison. Mais l'ambiance d'un match de Ligue des champions  n'est pas la même, la préparation n'est pas la même ! Ca ne veut pas dire qu'on  laisse tomber le championnat. Oublions Barcelone, car ça reste un match de  poule et demain (dimanche) jouons ce match très important de L1."

"Pas de certitude"

 
- Le fait de jouer Monaco, votre dauphin de la saison passée, tombe donc  au bon moment ?
L.B.:
"Il faut bien les jouer... On parle beaucoup de la motivation, comme  s'il n'y avait que Paris dans cette position... Certes, la réalité est là, on  n'avait jamais encore vu cette agressivité contre Barcelone depuis le début de  saison. Il nous faut mettre ce qu'il faut pour gagner les matches, comme on l'a  fait l'année dernière. J'espère que la motivation, la concentration, la  détermination sera les mêmes. Je n'ai pas de certitude à ce niveau-là. C'est à  nous le staff de faire en sorte que ce sera le cas".
   
- Compte tenu de son début de saison et de la perte de ses stars (Falcao,  James), Monaco reste-t-il un rival pour le titre ?
L.B.:
"Ca reste un rival vu ce qu'ils ont vécu l'an dernier. Contre le Zenit  Saint-Pétersbourg (0-0 en C1, ndlr), il a fait un très très bon match. Certes,  ils ont perdu de bons joueurs, mais ils en ont d'autres qui restent très  performants, ils ont beaucoup de joueurs bons offensivement."

"On joue d'une autre manière sans Ibra"   

- Ibrahimovic sera encore forfait dimanche, mais mercredi contre le Barça  Paris a enfin paru pouvoir bien jouer sans lui...
L.B.:
Quand il n'y pas Ibra, on joue d'une autre manière... Mais on oublie  surtout la valeur des joueurs. Les joueurs, leur statut ils l'ont avec et sans  Ibra. Ils l'ont démontré face à Barcelone. C'est bien. Ils ont été efficaces  sans lui, sûrement qu'ils l'auraient été davantage avec lui."
   
- Ces derniers mois, Ibrahimovic a accumulé les blessures, certes pas très  graves (dos, cuisse, talon). Cela vous inquiète-t-il ?
L.B.:
"Ca ne m'inquiète pas. Dans une carrière il y a des périodes où on est  plus souvent blessé que d'autres. Quand vous faites 15 ans de carrière, ça pèse  ! Mais il n'y a rien d'anormal là dedans. Il a un physique hors norme, la  blessure actuelle (tatalgie) est idiote, mais elle l'empêche de jouer. A 33 ans  il reste en forme, l'âge n'a rien à voir."

AFP