Laurent Blanc
Laurent Blanc, l'entraîneur du PSG, en conférence de presse. | AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA

Laurent Blanc: "Le mercato d'hiver n'est pas une bonne chose"

Publié le , modifié le

"Il ne se passera pas grand chose" au Paris SG durant le marché des transferts de janvier, a avancé son entraîneur Laurent Blanc, mardi en conférence de presse à Doha où le club français est en stage. Le technicien français a estimé que "le mercato d'hiver, pour moi, n'est pas une bonne chose".

Interrogé sur Salvatore Sirigu, devenu doublure cette saison après quatre  années comme gardien titulaire et pressenti pour un départ en janvier, Blanc a  dit: "Sirigu n'est pas en fin de contrat. Pour l'instant, il n'a rien demandé  du tout. Sa situation est difficile, j'espère qu'elle s'améliorera pour lui, et  je le dis franchement, en toute honnêteté. Mais le mercato n'est pas encore  ouvert". Le portier italien n'avait pas disputé le dernier match (sans enjeu) de  phase de groupes de Ligue des champions, face au Shakhtar Donetsk, afin de  pouvoir être aligné dans cette compétition s'il venait à changer de club en  janvier, comme l'avait alors expliqué Laurent Blanc. Ce mardi, l'entraîneur parisien répondait à la presse aux côtés de Roberto  Mancini, son homologue de l'Inter Milan, à la veille du match amical entre les  deux clubs.

Interrogé sur le cas d'Ezequiel Lavezzi, attaquant remplaçant du PSG et  souvent cité comme recrue possible en Italie, Mancini a dit qu'il allait  "peut-être en parler après la conférence de presse" avec Blanc, qui a répondu  "je suis prêt", avant de préciser que cet échange relevait de la boutade. Lavezzi a rejoint mardi matin ses coéquipiers au Qatar, comme les autres  Sud-Américains du groupe (David Luiz, Marquinhos, Maxwell, Thiago Silva, Lucas,  Javier Pastore, Angel Di Maria et Edinson Cavani) ainsi que Sirigu. Les deux équipes s'affrontent mercredi à 19h30 locales (17h30 en France) à  l'Al Sadd Stadium de Doha. Le match, joué dans le stade du club où évolue  l'ex-Barcelonais Xavi, se disputera à guichets fermés devant 15.000 spectateurs.

AFP