L'ASSE saisit la justice et la Ligue pour "injures publiques"

L'ASSE saisit la justice et la Ligue pour "injures publiques"

Publié le , modifié le

L'AS Saint-Étienne a déposé plainte jeudi pour des "propos injurieux" tenus sur la pelouse par un représentant des supporteurs lyonnais, dimanche au stade de Gerland, avant la rencontre Lyon-ASSE, a-t-on appris auprès de la direction du club stéphanois.

La plainte, déposée auprès du procureur de la République de Lyon, vise  "l'injure publique" et "l'incitation à la haine dans une enceinte sportive",  cette dernière étant punissable d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros  d'amende par le Code du sport. Le club stéphanois a par ailleurs saisi des mêmes faits la Commission de  discipline de la Ligue de football professionnel, qui se réunit jeudi soir. L'ASSE n'a, à ce jour, pas reçu d'excuses de l'auteur des propos, ni de la  direction de l'Olympique lyonnais, organisateur de la rencontre, précise-t-on  de même source.

Le directeur de la communication de l'OL a pourtant assuré jeudi à l'AFP  avoir envoyé mercredi soir un courriel d'excuses provenant de la personne ayant  tenu ces propos. "C'est sans doute le dernier derby à Gerland et il est impensable de ne pas  remporter une victoire écrasante sur ces +parasites+", avait lancé dimanche le  représentant des supporteurs Lyonnais aux 37.000 spectateurs présents dans  l'enceinte à l'occasion d'une animation de tribunes, que le club rhodanien  confie depuis la saison dernière à des groupes de supporteurs. "En autorisant un supporteur à traiter publiquement les Stéphanois de  +parasites+, l'OL a fait preuve d'un grave manque de responsabilité, source  d'incitation à la haine", estimait mardi dans un communiqué l'ASSE, déplorant  "que l'Olympique Lyonnais recherche constamment la provocation".

AFP